Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Louis Gallois va parait-il rendre son rapport ce lundi 5 novembre. Depuis plusieurs semaines, la presse nous amuse pourtant avec les conclusions de ce dernier et à propos du choc fiscal que l'ancien patron de la SNCF préconise, afin prétends t-il, de créer le fameux choc compétitif salutaire pour le entreprises françaises qui se meurent en raison de la concurrence mondiale et bla bla et bla bla... Mais pourtant, malgrès cette annonce tonitruante dans tous les médias, Laurence Parisot, la patronne indéboulonnable du MEDEF vient de faire une déclaration fracassante dès ce soir en convoquant une conférence de presse. En substance, cette dernière affirme qu'elle espère que le rapport Gallois préconisera bien des mesures radicales en faveur des entreprises pour favoriser leur compétitivité (une mot très utilisé ces derniers temps). C'est dire combien ces gens nous prennent pour des "buses", car tout le monde connaît par avance les conclusions du rapport qui a déjà fait le tour des médias et de la globosphère. Demain, nous assisterons a une remise solennel de cette soi-disant étude indépendante et dès après demain, le président François Hollande et le premier ministre annonceront une diminution des charges patronales et leurs transferts sur la TVA et la CSG. Je ne suis pas grand clerc, mais tout le monde le sait ! Et tout le monde fait semblant de ne pas le savoir, car cela gâcherait la fête.

Ces mesures sont totalement ineptes et ce pour plusieurs raisons. Il n'est pas besoin d'être diplômé en économie pour comprendre cela et je m'en explique. Transférer les charges patronales sur les salariés aura pour conséquences de diminuer encore un peu plus le pouvoir d'achat de ces derniers et donc, la consommation en France. pas grave me rétorqueront les économistes bon teint, puisque la productions française est destinée à l'exportation, seule manière, chacun l'aura compris de rétablir l'aquilibre entre les exportations et les importations. Mais cela ne fonctionnera pas pour la simple et bonne raison que les gouvernements et les économistes des autres pays européens ne resteront pas sans réagir. Ces derniers prendront forcément des contre mesures pour améliorer leur propre compétitivité et maintenir leurs exportations. Dans le même temps le pouvoir d'achat des populations de tous les pays européens concernés par ce dumping social et économique généralisé va s'effondrer et avec lui toute l'économie. Cet autisme des économistes et des "élites" politiques est affligeant et on peut craindre le pire pour 2013, à commencer par un éffondrement du système financier  mondial. La CES (Confédération Européenne des Syndicats) a appeler à des manifestations dans toute l'Europe pour le 14 novembre prochain contre l'austérité généralisée. C'est un signe fort envoyé à la face des technocrates de Bruxelles. La Grèce, l'Espagne et le Portugal appellent à la grève générale. En France, les manifestations avec dépôts de préavis de grève dans le public et le privé devraient être suivies. Mais rien n'y fait. C'est comme si nous étions dans un train lancé à pleine vitesse avec un conducteur qui se serait mis un bandeau sur les yeux. Et au bout...le précipice.

Très bon article de Médiapart un des rares médias a rappeler que le rapport Gallois sera remis demain et qui produit une analyse très intéressante. 

Et pour celles et ceux qui ne sont pas encore abonné-e-s à Médiapart voici l''atricle ci-dessous en PDF :

fichier pdf RapporGalloisMédiapart4novembre2012   

Tag(s) : #Economie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :