Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On l'apprend à l'instant. Les communistes ont donc décidés de faire liste commune avec le parti socialiste sur la capitale. Le Front de gauche se présentera donc divisé devant les électeurs. D'un côté, une liste PS/PC et de l'autre une autre liste qui rassemblera toutes le reste des composantes du Front de Gauche à Paris.

la décision de certains militants communistes est de toute façon de nature à créer de graves difficultés à l'avenir au sein du Front de gauche, car même si ces derniers affirment que cela n'aura aucune incidence pour ce qui concerne leur participation au Front de gauche, personne ne pourra croire que cette parenthèse qu'ils souhaitent mettre à profits pour obtenir des élus, n'aura pas de graves conséquences à propos de leur sincérité et leur réel désir de construire une vraie alternative au PS.

pour l'avenir deux hypothèses sont possibles :

première hypothèse : La liste PS/PC remporte les élections sur la capitale. Dans cette hypothèse, les élus PC seront tenus par l'accord qu'ils ont passé avec le PS et devront être solidaires des décisions prises. Les élus Front de gauche, car il y en aura, ne participeront pas à l’exécutif et auront toute leur liberté de parole. Dans ces conditions, à la moindre occasion des désaccords entre élus PC et Front de gauche surgiront et s'étaleront sur la place publique ce qui signera, à brève échéance la fin du Front de gauche, d'abords à Paris et ensuite en province.

Seconde hypothèse : La droite est majoritaire et alors PC et Front de gauche se rejetteront la responsabilité de l'échec, ce qui entrainera aussi à termes l'implosion du front de gauche.

Le parti communiste à Paris prétend que cela n'empêchera pas par la suite toutes les composantes du front de gauche de travailler ensemble et de préparer des listes autonomes pour les européennes. Libération qui fait de cet évènement (lire ICI) son gros titre de la soirée (et pour cause) qualifie cette attitude de schizophrénique et on les comprends car ce genre de stratégie à géométrie variable risque fort de ne pas être comprise par les électeurs de gauche pas plus d'ailleurs par les sympathisants du front de gauche.

Alors assistons-nous au début de la fin du Front de gauche ? C'est bien possible. Car ce soir avec cette nouvelle il a perdu de sa crédibilité en tant qu'alternative politique. Car comment un mouvement qui fait alliance avec le PS pourrait-il se présenter ensuite comme une alternative au PS ?

Ce soir, beaucoup de communistes doivent être malheureux. Et on les comprend, car pour la plupart, ils combattent la politique du PS avec sincérité et loyauté vis à vis de leurs partenaires du front de gauche et il est bien possible que leur parti soit ébranlé par une telle décision. C'est pourquoi, partout ailleurs il faudra tenir bon et refuser le piège que le PS tend au PC dans le but de faire éclater l'alliance entre les partenaires du front de gauche.

+ d'infos :

France Infos

Le Monde

Le Huffigton Post

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :