Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La tension monte dans certaines universités parisiennes. Certains groupes proches de l'extrême droite font monter les enchères de la violence. Deux militantes de LUNEF ont été agressées par des individus. L'une étudiante à Paris 1 a été attaquée au cuter et l'autre, étudiante à Nanterre a reçue des menaces de viol. De sources policières, ces menaces seraient prises très au sérieux

Dans le même temps on observe une radicalisation de certains milieux proches de l'extrême droite sur les réseaux sociaux et à une envolée des menaces et d'encouragement au passage à l'acte. Bien sur, la Ministre de l'enseignement supérieur, Geneviève Fioraso a vivement,t réagi et à donné des instructions aux administrations de faire preuve de fermeté si ces actes de violence se renouvelaient sur les campus, mais il n'est pas certain que cela suffira à calmer les esprits.

Depuis l'assassinat de Clément Méric en juin dernier (lire la série d'articles ICI), les groupes d'extrême sont toujours actifs et violents. L'austérité imposée aux français par les gouvernement de droite et de "gauche", la désignation des immigrés comme boucs émissaires et la chasse au Rroms ont largement contribué à détériorer le climat démocratique dans le pays. La dé-diabolisation du FN également. A se demander si les militantes et les militants de Gauche ne vont pas être obligés d'entrer en clandestinité pour préserver leur sécurité, ce qui ne serait pas s'en rappeler à notre mémoire les périodes les plus sombres de notre histoire.

Plus d'infos :

L'Humanité

Libération

Tag(s) : #National

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :