Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 3 aout dernier, Regardactu en parlait dans se colonnes avec un titre évocateur "Pendant les vacances, les luttes continuent", (que vous pouvez retrouver ICI). Mais cette fois ci les choses se précisent, malheureusement est-on tenté de dire. Car cet après midi, le tribunal de commerce de Rennes a validé le plan de continuation présenté par la direction de l'entreprise GAD. Ce plan prévoit la fermeture d'un des deux abattoirs du groupe, celui de Lampaul-Guimiliau dans le Finistère, mais aussi de son atelier de Saint-Nazaire et du siège de l'entreprise à coté Morlaix. Au total se sont 889 emplois rayés de la carte.

Pour la direction, c'est un moindre mal, car si ce plan n'avait pas été accepté par le tribunal de commerce, c'était la liquidation qui aurait été prononcée par ce dernier avec 1 700 emplois supprimés d'un coup. La Direction pourrait proposer certains reclassements dans d'autres unités du groupe et pourra compter sur l'accord ANI signé par la CFDT, la CFTC et la CGC pour imposer ces reclassements sur d'autres sites éloignés avec à la clés, si ces derniers étaient refusés par les intéressés, des licenciements, non plus pour cause économique, mais pour cause personnelle, ce qui changera tout pour le volet accompagnement et indemnités.

Après le plan social géant d'Alcatel Lucent, il y deux jours qui concerne plus de 900 personnes en France et celui de GAD qui en comptera presque autant (889), notre économie continue sa descente aux enfers. Et ce ne sont pas les déclarations de certains économistes béats, proches du pourvoir à propos d'hypothétiques signes de reprise que ces derniers prétendent discerner qui vont rassurer les français à propos de leur avenir.

Pour le moment les choses s'aggravent et les plans sociaux semblent bel et bien s'accélérer. Il suffit pour s'en convaincre de compter le nombre d'articles sur ce blog estampillés "Plan social" depuis le mois de juin dernier (et encore ce ne sont que les plans sociaux les plus importants qui sont identifiés). De son côté, le gouvernement continue de compter les points et laisse Arnaud Montebourg protester pour faire bonne figure, car l’inaction est la règle d'or qu'il semble s'être fixé...

Plus d'info :

Challenge

Nouvel observateur

Tag(s) : #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :