Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une vingtaine d'établissements parisiens ont été bloqués ce matin par des lycéens qui exigent le retour de la jeune collégienne Léonarda du Kosovo et sa réintégration dans le collège qu'elle a été contrainte de quitter dans la précipitation sous escorte policière.

Il ne fait aucun doute que les jeunes ont été choqués par cette affaire qui rappelle les méthodes de l'ère Sarkozy. Plusieurs établissements de province sont également touchés par cette vague spontanée de protestation, quoique dans une moindre mesure pour l'instant, en raison sans doute de l'éloignement de la capitale.

Par cette réaction, les jeunes montrent qu'ils sont sensibles au sort des immigrés et qu'ils n'adhèrent pas aux thèses nauséabondes du front national ainsi que de la droite extrême. Malheureusement, c'est un gouvernement de "gauche" qui s'est rendu coupable de cette expulsion indigne et devra probablement en subir les conséquences, y compris dans les urnes.

Il reste que le mouvement pourrait bien s'étendre à partir de demain à bien d'autres établissements, jusqu'à ce que le gouvernement s'engage à réintégrer Léonarda dans son collège.

Voici donc la gauche confrontée à son premier mouvement de protestation lycéenne sur un sujet qui touche les droits de l'homme, ce dont on aurait été à mille lieux de s'imaginer il y a tout juste un an. Manuel Valls a franchi, non pas la ligne jaune, mais bel et bien la ligne rouge.

Tag(s) : #National

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :