Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entre 2012 et 2013, ce sont 62 206 entreprises qui ont fait faillite en France. Un chiffre qui donne le tournis. En 2009, les 65 000 entreprises qui avaient alors disparu, avait entrainé la destruction de plus de 256 000 emplois. or ce triste record pourrait être battu avant la fin de cette année. C'est la raison pour laquelle certains professionnels tirent la sonnette d'alarme car la situation pourrait bien devenir intenable.

Beaucoup d'entreprises dépendent en effet des commandes publiques. Or celles ci devraient être automatiquement restreintes en raison de la politique budgétaire dont les collectivités vont faire les frais. Le processus de destruction du tissu local des villes ( surtout moyennes) pourrait donc s’accélérer encore l'année prochaine.

Lorsque certains prétendent que l’État dépense trop, ils oublient de dire que ces dépenses permettent aussi de maintenir l'activité des territoires déjà durement touchés par la crise. Or ce que le gouvernement entend économiser d'un coté, il le perd de l'autre avec la disparition des petites et très petites entreprises qui ne résistent pas à la cure d'austérité dont in fine elles sont victimes, avec à la prime des milliers d'emplois en moins.

Lors de la conférence de presse des chefs d’États réunis à Paris à l'invitation de la France sur le thème du chômage des jeunes qui se tenait aujourd'hui même, François Hollande s'est exprimé à propos de la contestation qui monte dans le pays. Ce dernier entend poursuivre sa politique et à indiqué qu'il "gardait le cap" malgré la grogne de plus en plus audible. La contestation ne semble ébranler en rien sa détermination à se plier aux injonctions de l'Europe dont les représentants présents à ses cotés appliquent des méthodes similaires dans leurs pays respectifs.

Les prévisions pour 2014 sont pourtant encore plus pessimistes. Les observateurs s'accordent à dire que les faillites de TPE et de PME pourraient être encore plus nombreuses qu'en 2013. Ils précisent même que les cas d'entreprises de la taille de GAD (889 emplois supprimés) devraient se multiplier.

Plus d'infos :

La tribune.

Tag(s) : #Economie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :