Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ne vivons plus comme des esclaves !

Qui m'a envoyé ce lien vers cette vidéo passionnante ? je ne sais plus. C'est peut être Alain (qui se reconnaitra en lisant ces lignes). mais finalement peu importe. L'important, c'est que cette vidéo circule car elle est porteuse d'espoir.

la Grèce est au fond du trou. Des populations entières sont précipitées dans la misère par les politiques libérales de la troïka. A certains endroits Aube Dorée, parti fasciste grec, prospère sur la désespérance. mais le tableau n'est pas si noir qu'il n'y parait.

Du fond de leur détresse, les grecs se mobilisent contre le fascisme et le libéralisme. par la lutte certes, mais pas seulement. Dans certains villages comme c'est le cas Exarchéia, les habitants réinventent la démocratie. Pas celle qui nous est familière et qui repose tout entier sur la détestable délégation de pouvoir qui nous dépossède de toute décision et de toute responsabilité, mais une démocratie participative qui fonctionne horizontalement et le plus souvent sur la base du consensus. Et ça marche. Des réseaux de production et de consommation alternatifs voient le jour. Le profit est banni des rapports qu'entretiennent les gens entre eux et fait place à des échanges équitables. Oh bien sur, tout n'est pas parfait, mais le reportage qui suit montre que quelque chose est en train de se passer dans la société grecque, comme cela c'est passé avant en Argentine après la grande crise que ce pays a également subi il y quelques années.

Le film dure presque 1heure et demie et il nous apprend beaucoup. Comment par exemple les habitants de Exarcheia ont refoulé les fascistes et ont pris la défense des immigrés. comment ensembles, ils ont organisé la vie en communauté en parfaite harmonie plutôt que de choisir la haine de l'autre comme échappatoire morbide.

Les Grecs nous donnent ici une formidable leçon de vie. Ils réinventent des lieux d'échanges et de culture alternative. Ils remettent en cause la société de consommation et luttent pour protéger leur environnement et la nature. Bref, ils prennent conscience que les choses doivent changer.

Après la critique juste et pertinente de Rafael Correa lors de son intervention à la tribune de la Sorbonne à propos du système capitalisme dont le libéralisme est l'expression achevée (voir l'article et la vidéo ICI), ces expériences locales nous montrent que des alternatives sont possibles, pour peu que les citoyens refusent de déléguer leur pouvoir.

Je formule le souhait qu'un jour nous rejoignions ce mouvement émancipateur qui se développe en Grèce et ailleurs. La lutte anti fasciste est un premier pas concret dans cette direction. Désormais Montluçon à aussi un collectif pour combattre le racisme, la xénophobie, l'homophobie, le sexisme et au final tout ce qui apparait aux yeux des fascistes comme différent d'eux mêmes et de leur pauvreté d'esprit. Espérons que d'autres nous rejoignent, animés par cette envie de résistance et le désir d'intervenir dans le débat public, directement sans laisser les politiques le faire à leur place.

Philippe

Tag(s) : #Vidéos

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :