Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au mois de mai dernier, Médiapart épinglait le député Pascal Terrasse (lire ICI). Ce dernier utilisait son enveloppe parlementaire, pourtant destinée à financer les frais de représentations, à des fins personnelles. C'est ainsi qu'il s'était offert à lui et à sa famille des vacances, à l'étranger tout frais payés par le contribuable. Ce dernier avait alors répondu à Médiapart qu'il n'avait pas de compte à rendre.

C'est le même Pascal Terrasse qui affirme aujourd'hui haut et fort que "l'austérité s'impose à tous", et propose de rebaptiser le mot austérité en sobriété. Il va même jusqu'à vanter "les salaires modestes" en Allemagne comme le rapporte Politis (Lire LA). Oui vous avez bien entendu, celui qui, malgré de indemnités très conséquentes de député et de Président de conseil général, se fait payer de somptueuses vacances avec nos impôts en détournant des fonds qui n'étaient pourtant pas prévus à cet usage, suggère de réduire les salaires des plus modestes au nom de la sobriété.

S'il fallait une preuve supplémentaire du décrochage des élus par rapport aux citoyens que nous sommes; en voila une. Ces députés élus par le peuple s'imaginent tellement au dessus du lot qu'ils n'ont même plus de retenue dans le mépris qu'ils affichent envers nous. Comment peut-on croire encore un seul instant que ces gens puissent se revendiquer de gauche et nous représenter ?

Tag(s) : #National

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :