Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Enfin, la justice a relaxé les 5 militants CGT de Roanne qui avaient été condamné pour avoir inscrit sur des murs "casse toi pov'con" en 2010 durant les grandes manifestations contre la contre réforme des retraites de Sarkozy.

Le tribunal a en effet estimé que le parquet général n'aurait pas du exiger un prélèvement ADN puisque les mis en cause n'avaient pas été condamnés auparavant.

C'est une indéniable victoire pour les le monde du travail et leurs représentants qui sont régulièrement mis en cause dans le cadre de leurs mandats syndical. Il reste cependant que la loi d'amnistie des syndicalistes n'a toujours pas été votée par les députés, alors qu'elle l'avait été par le Sénat. Nous n'en serions pas là aujourd'hui si le Président de la république avait respecté ses promesses de campagne et si les députés avaient eu le courage de faire passer cette loi.

Aujourd'hui, les mêmes menaces pèsent sur la tête de tous les militants syndicaux qui mènent des luttes pour préserver l'emploi en France et sauver les usines. C'est inacceptable et rien ne nous fera oublier que la répression reste toujours aussi vive sous ce gouvernement que sous le gouvernement précédent. Une centaine de militants restent poursuivis et le mouvement social réclame encore aujourd'hui une amnistie pour eux tous.

Plus d'infos :

L'humanité

Tag(s) : #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :