Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Controverse autour du "chant des grillons"

Regardactu a souhaité rencontrer Michael Courtois, le chanteur du groupe Montluçonnais "Les pieds sales" afin d'en savoir plus à propos de leur parcours et la raison qui les a poussé à mettre en musique le poème "le chant des Grillons"

le groupe a commencé par des concerts de rue il y a quelques années de cela. Un des premiers noms qu'ils portèrent était "les 7 pieds sales". Lors de leur séjour dans les Landes, ils étaient souvent 7 à ce produire et comme ils arpentaient le pavé en tongs toute la journée, ils avaient les pieds tout noirs. C'est alors qu'ils ont eu l'idée de ce nom. Par la suite le groupe a évolué vers le nom plus simple des "Pieds sales", certainement en souvenir de cette époque heureuse.

Le le groupe n'est pas un groupe conventionnel. C'est le moins que l'on puisse dire. Antifasciste, certainement, mais Michael prévient tout de suite "On ne peut pas se servir de cette accusation à tord et à travers, le fascisme a une histoire et il ne faut pas la confondre avec d'autres idéologies". C'est pourquoi, le groupe n'utilise ce terme qu'avec discernement.

C'est plus tard que le groupe va quitter la rue pour la scène. "c'est autre chose" nous confie Michael. "dans la rue, il fallait capter l'attention des passants. Sur scène, c'est différent, mais c'est aussi un challenge. Car sur Scène il ne faut pas croire que c'est facile. Il faut gagner l'adhésion du public". Et "les pieds sales" s'en sortent plutôt bien. C'est ainsi que lors du festival de la chanson française à Montluçon en septembre dernier ceux-ci avaient fait un tabac. le commentaire de notre "critique maison" avait été dithyrambique à leur égard (lire ICI).

Mais il ne faut pas oublier que "les pieds sales", c'est aussi un groupe engagé, dans le bon sens du termes. Antifascistes, anti curés et anti con comme le disait Alain. C'est probablement pour cette raison que Michael a été séduit par la proposition que lui a faite Sylvia Garcia quand celle-ci leurs avait demandé de mettre son poème en musique. Mais pas n'importe quel poème. Un poème inspiré de l'histoire qu'elle avait vécu au foyer des Grillons et qui l'a conduit aux prud'hommes. regardactu avait largement couvert cet évènement à propos duquel vous pouvez retrouver les articles en allant LA.

Controverse autour du "chant des grillons"

Michael se souvient qu'en lisant ce poème, il s'était dit que son contenu avait une portée universelle et dépassait largement le simple cadre des Grillons. Il avait aussi été touché par l'histoire de ce jeune handicapé qui s'était retrouvé attaché sur son fauteuil roulant à un baby foot à l'aide de draps en guise de liens de contention et était resté ainsi toute une nuit. On en dira pas plus, car cette affaire est maintenant dans les mains de la justice.

Tout de même, cette histoire était choquante. Suffisamment en tout cas pour que Sylvia intervienne et dénonce cette scène qui avait heurté sa sensibilité et l'avait fortement interpellé; d'abord devant ses responsables, puis et parce qu'elle n'avait pas été entendue, publiquement. C'est pour cela qu'elle s'était retrouvée devant les prud'hommes.

C'est cette histoire que Sylvia a mise en poème sous la forme d'une allégorie. Et les pieds sales l'ont magnifiquement mis en valeur avec des accents de révolte et de lutte. vous pouvez vous en rendre compte par vous même en allant ICI.

Un soir que les pieds sales donnaient un concert du côté de Cosne d'Allier, ils furent interpellés dans leur loge par un groupe de jeunes femmes qui leur reprochaient cette chanson. Faisaient t-elles partie du personnel des Grillons ? Difficile dé répondre à cette question. Mais pourquoi cette agressivité ? Aujourd'hui encore les Pieds sales s'interrogent à propos de la manière dont ils ont été pris à partie. Mais cela ne les empêchera pas de conserver cette chanson dans leur répertoire. "La prochaine fois on leur met la honte si elles recommencent", prévient Michael.

Bien sur, il ne faut pas réduire le répertoire des pieds sales à cette seule chanson. Je vous engage d'ailleurs à aller visiter leur site et faire connaissance avec eux. Comme le disait Alain Martin : "Issus d'un croisement entre Renaud et les Négresses Vertes par le ton franchement rebelle de leurs chansons anticléricales anti flics anti "télé à chier" en résumé anti cons, les Pieds Sales enchantent l'assistance de leur verve. Ils dynamitent leur public et donnent envie de pogoter"

Vous pouvez aller visiter leur site. vous y trouverez les dates et lieux de leur prochains concerts. Merci à Michael qui a accepté de se livrer avec franchise et sans langue de bois durant cet entretien. Et bon vent à se groupe qui nous donne envie de pogoter...

Le site des pieds sales : https://myspace.com/les7piedssales

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :