Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Vœux du front de Gauche hier soir aux Ilets

Forte affluence pour les vœux du Front de Gauche à la ferme des Ilets qui notait sur Facebook "Des jeunes, beaucoup de jeunes, des militants associatifs, des syndicalistes, mais surtout beaucoup de nouveaux visages, ce qui est de bon augure pour les semaines à venir et nous renforce dans la justesse de nos axes de campagne !". Ce début de campagne s'annonce donc sous les meilleurs auspices pour la candidate du front de gauche, Nelly Depriester qui est pour l'instant la seule femme désignée tête de listes pour les municipales à Montluçon.

Les Vœux du front de Gauche hier soir aux Ilets

C'est Pierre Mothet qui a ouvert le bal des interventions à la tribune. Il a surtout dénoncé la politique du gouvernement en fustigeant l'ANI, la contre réforme des retraite à propos de laquelle il a rappeler que les jeunes (notamment de sa génération) ne pourraient pas y prétendre avant 67 ans. Puis il a brocardé la politique migratoire de Manuel Valls en tous points conforme à celle menée par la droite avant lui. Enfin, il a rappeler combien la politique économique assise sur le principe de l'offre qui consiste pour l'essentiel à faire des cadeaux aux MEDEF et opérer des transferts fiscaux sur les ménages aggrave encore plus les inégalités, comme le montrent d'ailleurs toutes les études récentes.

Les Vœux du front de Gauche hier soir aux Ilets

Luc Bourduge s'est ensuite inquiété d'emblée sur le risque d'abstention aux prochaines élections. Mais c'est surtout à propos du bilan du Maire qu'il s'est exprimé et de citer ce dernier qui disait au début de son premier mandat "Avec moi, tout va changer et je vais inverser le déclin démographique de Montluçon" ainsi que plusieurs projets du Maire qui virent jamais le jour, comme entre autres, le pôle du magnésium. Après deux mandats le bilan est affligeant. Montluçon fait maintenant partie des villes les plus pauvres de l'hexagone comme le révèle le rapport annuel du secours populaire français alors que le pôle emploi local souligne lui que le chômage explose sur la commune.

Et l'élu de l'opposition s'insurge "Il n'y a pas que le chômage qui explose, les impôts locaux aussi". et il poursuit "Un foyer qui payait 960€ d'impôts fonciers et de taxes d'enlèvement d'ordures ménagère paye aujourd'hui 422€ de plus". et tout cela pour satisfaire des projets en décalage complet avec les aspirations des montuconnais et surtout des moyens de la ville. Ainsi, la cours des comptes soulignant récemment que "l'encourt de la dette de Montluçon est supérieure à celui des villes d'une taille comparable" et ajoute que "l'impôt sur le batti est supérieur de 24% à la moyenne nationale pour les villes de même taille".

Le constat est accablant, mais ne s'arrête pas là. Luc Bourduge pointe aussi les dérapages des coûts des réalisations de la majorité. Par exemple, le coût de la couverture du bassin extérieur du centre aqualudique aurait été multiplié par quatre par rapport aux annonces initiales. La rénovation de la Place de la Mairie aurait coûté 7 millions d'euros au lieu des 4,9 prévus initialement. quant au musée des musiques populaires, nous en serions à un dépassement des coûts de 40% environ. Mais il n'y a pas que l'explosion des coûts qui sont pointés par les élus du Front de Gauche. Ils accusent aussi le Maire d'avoir bradé la piscine Descartes évaluée à 137 000 euros par les domaines, cédée à vil prix pour à peine 20 000 euros. Pour toutes ces raisons, Luc Bourduge invite les électeurs "a en finir avec 13 années de refus de débat, d'agressivité et de mépris".

Luc Bourduge a terminé son intervention en évoquant Les marqueurs de l'idéologie conservatrice et réactionnaire de la majorité municipale dont plusieurs élus prirent partie contre le mariage pour tous et refusèrent par la suite de voter une motion présentée par l'opposition qui condamnait les attaques racistes dont la ministre de la justice, Christiane Taubira était la cible.

Les Vœux du front de Gauche hier soir aux Ilets

C'est la candidate, Nelly Depriester qui a pris la parole en dernier pour décliner les mesures phares du programme élaboré par les groupes de travail du collectif du Front de Gauche. Mais d'abord, elle a dénoncé les conséquences de l'austérité et a indiqué que la solution de l'emploi n'était pas seulement locale mais résultait avant tout d'un choix au niveau national et au niveau de l'Europe. "Il faut mettre fin à l'austérité" a t-elle martelé car cela pourrait se traduire pas 4 point de croissance en plus si une telle décision était prise. La candidate a ensuite décliné 5 mesures qui pourraient changer la vie des montluçonnais si elle étaient appliquées et que le Front de Gauche inscrit dans son programme pour les municipales.

  • La gratuité des premiers m3 d'eau
  • Mise en place d'un centre de santé en lien avec l'hôpital
  • Rendre la restauration scolaire accessible à toutes les familles.
  • Gratuité des transports pour tous sur l’agglomération montluçonnaise.
  • Pas d'augmentation des impôts pour les 6 prochaines années.

la soirée c'est ensuite terminée de manière conviviale autour d'un petit buffet qui avait été dressé pour la circonstance.

vous pouvez visionner l'intégralité des interventions en allant sur le site Montluçon : Municipales 2014 Front de Gauche ICI

Les 5 propositions principales du Front de gauche pour les prochaines municipales.

Beaucoup de monde ce soir là dans la salle de la ferme des Ilets

Beaucoup de monde ce soir là dans la salle de la ferme des Ilets

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :