Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Président de la République a présenté ses vœux depuis l'Elysée comme le veut la tradition. Le moins que l'on puisse dire c'est que l'avenir ne s'annonce pas très rose.

Une fois encore c'est au patronat que ce dernier a fait des promesses pour alléger le coût du travail que ce dernier lui demande à corps et à cris. Les salariés, les chômeurs, les retraités devront certainement se serrer un plus la ceinture en espérant que la conjoncture s'améliore un peu "grace" aux remèdes de cheval qu'ils nous infligent. Peine perdue, car comme toujours les médecins de Molière qui gouvernent ne font que nous saigner.

François Hollande a même promis une loi pour faire baisser le coût du travail. Tout le monde sait ce que cela veut dire. Moins de sécurité pour les salariés et plus de libertés pour les patrons. Moins d'obligations pour les patrons et moins de droits pour les salariés. Qui aurait pu se douter qu'un gouvernement socialiste irait encore plus vite dans la régression sociale que la droite elle même ? Même si beaucoup ne se faisait pas d'illusion sur ce pouvoir, il était tout de même difficile à prévoir qu'il en soit ainsi.

On peut bien se souhaiter une bonne année et une bonne santé bien que nous sachions que la bonne santé des autres ne dépend pas de nous. En quelque sorte, c'est un vœux pieux sans grande conséquence. Par contre, ce que nous pouvons faire, c'est nous engager à lutter contre toute nouvelle régression sociale et être solidaires entre nous, car nous savons bien que seule l'union fait la force.

Je vous souhaite donc une bonne année de solidarité entre nous. Une année de lutte et de résistance comme nous n'en avons plus connu depuis de nombreuses années. Les luttes, c'est comme les grands crus de vins. Il y a les bonnes années et les moins bonnes. En matière de luttes, les derniers grands crus ce sont les crus de 2010, 1995, 1973, 1968 pour ne parler que des plus récents. Espérons que 2014 y ressemble, car si ce n'est pas le cas, alors là, on est mal, très mal !

Tag(s) : #National

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :