Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Groupe Centre France sacrifie la moitié des effectifs de "la République du Centre".

le Groupe centre France La Montagne engage un plan de restructuration à la République du centre, un des titres qui lui appartient. Voici onze jours que les négociations ont débutées, mais ces dernières s'enlisent en raison de l'attitude de la direction qui ne semble vouloir céder sur rien. Le quotidien ne paraît plus dans les kiosques depuis le 17 janvier, mais on ne l'apprend que maintenant par France Infos (lire ICI)

la saignée dans les effectifs est particulièrement douloureuse. 78 postes supprimés, ce qui représente à peu près la moitié des effectifs du journal. Mais les salariés ont laissé éclater leur colère lorsque Jérôme Rivière, Directeur des ressources humaines du groupe, et Gilles Crémillieux, Directeur général adjoint de La République du Centre leur ont annoncé le montant de la prime de licenciement : 7 500 euros par agent. Un montant que les salariés ont clairement vécus comme un affront.

Les salariés n'ont donc pas laissé repartir les deux cadres et les ont fermement invité à rester dans les locaux afin de poursuivre les négociations en les les reprenant sur de nouvelles bases. cette décision a été prise en intersyndicale après consultation d'un quarantaine de salariés présents sur les lieux.

Un peu partout, les salariés commencent à durcir le ton. C'est vrai à Maury Ducros comme nous venons de le voir dans l'article précédent, c'est vrai aussi à la Redoute où les salariés se mobilisent aussi et c'est vrai dans d'autres entreprises comme Good Year où les salariés ont forcé les négociations en faisant pression sur les cadres venus les rencontrer. Au journal de La République du Centre, les salariés défendent aussi leur emploi en haussant le ton, car ils ont conscience qu'ils n'ont pas d'autres alternative possible.

Tag(s) : #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :