Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les salariés de Maury Ducros bloquent plusieurs sites

Les salariés de l'entreprise Maury Ducros bloquent actuellement une quinzaine de sites que compte l'entreprise. Le groupe Arcole Industries, spécialisé dans la reprise des entreprise en difficultés avait déposé lui même le bilan en novembre 2013 (lire ICI l'article du Parisien) mais aussi LA l'article de Regradactu de novembre dernier.

C'est à la suite de ce dépot de bilan que Maury Ducros avait été placé en redressement judiciaire. Or, c'est le même groupe qui avait déposé le bilan, qui fait aujourd'hui une offre de reprise en supprimant au passage 2 850 emplois sur les 5 000 emplois que compte l'entreprise et en ne conservant que 48 agences sur les 85 existantes. 37 agences seraient donc condamnées.

Sur les 37 agences 15 sont occupées en ce moment même par les salariés, mais d'autres pourraient suivre le mouvement. Pour les en dissuader, leur ancien employeur a menacé les salariés de retirer son offre de reprise alors que cette offre ne les concerne pas tous et que certains d'entre eux sont de toute façon condamnés à disparaitre. Trop fort le patron. D'ailleurs ce soir un salarié qui occupe un des sites sacrifiés disait crument "Je m'en fous de leurs menaces, de toute façon, plan de reprise ou pas, nous on ne sera pas repris".

Mais cette opération aura aussi servi à diviser le personnel entre ceux qui ont encore un espoir de conserver leur travail et les autres qui l'ont déjà perdu. Car les patrons ont maintenant compris une chose. Pour eux il est plus intéressant d'annoncer rapidement quels sont les sites qu'ils ont décidé de sacrifier pour opposer les rescapés aux sacrifiés, plutôt que de ne rien annoncer au départ et risquer de voir tous les salariés s'unir et lutter en faisant jouer la solidarité. Le problème est de savoir maintenant si le chantage atteindra son objectif et si cette stratégie sera payante pour les patrons.

Plus d'infos :

France Infos

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :