Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tout le monde le dit. Notre ville est très impactée par la crise économique. Plus que les grandes agglomérations qui arrivent à en amortir les effets en raison de la concentration des activités économiques. Beaucoup de villes moyennes subissent les effets délétères de la baisse du pouvoir d'achat des familles et le chômages touche beaucoup de villes de la taille de Montluçon.

Un des grands problèmes auquel nous sommes confrontés est celui de l'enclavement et de l'éloignement des grands centres économiques et industriels. Plus de 300 km de Paris et de Lyon et aucun moyens de transports rapides pour nous y relier, à quoi il faut ajouter l'enclavement numérique qui pèse aussi énormément sur l'attractivité.

Dans ces conditions, l'annonce du déploiement de la fibre optique à l'horizon 2015 est plutôt une bonne nouvelle pour Montluçon car ces infrastructures permettront d’améliorer le réseau sur la région. Le tout est de savoir ce qu'il adviendra par la suite de ces infrastructures et comment elles seront optimisées. Les entreprises viendront-elles s'installer à Montluçon pour autant ? On peut raisonnablement en douter si derrière cette modernisation du réseau il n'y pas un projet qui tienne la route.

A ce stade, il faut bien reconnaître que le Maire actuel ne propose pas grand chose pas plus que Frédéric Kott qui semble ne pas croire dans un projet unique pour sortir la ville du marasme économique dans lequel elle se trouve.(voir l’interview que ce denier a bien voulu accorder à regardactu le 14 janvier dernier (lire ICI). Par contre l'idée d'implanter des centres de stockage de données numériques (data centers), c'est le projet phare qui figure dans le programme d'Abdou Diallo comme celui-ci l'expliquait dans les colonnes de regard actu (lire LA). Une idée intéressante mais pas facile à mettre en œuvre compte tenue des investissements lourds à réaliser sur place. C'est pourquoi, la liste du Front de gauche emmenée par Nelly Depriester est plus mesurée même si elle réfléchit aussi à la faisabilité d'un tel projet pour autant que celui ci soit lié au développement de nouvelles filières à l'IUT. Car la concurrence est rude. Beaucoup de villes souhaitent en effet investir dans ce "nouvel eldorado" et il n'y aura de toute façon pas de place pour tout le monde, d'autant qu'il faudra au préalable obtenir des financements de l'Europe, de Paris, de la région et du département. Un vrai parcours du combattant.

Plus d'infos :

La Montagne

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :