Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LO "le camp des travailleurs"

Le colistiers de Lutte ouvrière ne briguent pas la Mairie. D'ailleurs, pour eux, les élections ne sont que des mascarades qui ne servent qu'à détourner l'attention des travailleurs des vraies raisons de la crise et du système capitaliste.Dans ces conditions, pourquoi présenter une liste aux municipales ? La réponse ne se fait pas attendre : "Pour représenter le camp des travailleurs contre le camp de la bourgeoisie".

Mais la période des élections, c'est aussi le bon moment pour faire passer des messages. Et Lutte ouvrière n'avance pas masqué. Ils saisissent simplement cette opportunité pour faire entendre la voix de ceux qu en sont privés toute l'année. Le problème, c'est que cela ne fonctionne pas toujours, car la presse traditionnelle ne se déplace pas beaucoup à leurs meetings et ne souhaite pas servir de caisse de résonance aux idées dites "d'extrême gauche".

Il est vrai, qu'avec lutte ouvrière, tout le monde en prend pour son grade, y compris le Front de gauche, accusé de gérer la crise avec les autres partis. Du coup, ils apparaissent de plus en plus isolés et repliés sur eux mêmes comme l'a montré d'ailleurs la faible affluence dans la salle dans laquelle n'étaient d'ailleurs prévus que quelques sièges, preuve qu'eux mêmes n'attendent pas grand monde. Et comment pourrait-il en être autrement quand presque toutes les autres forces de gauche quelles qu'elles soient, sont considérées comme des supplétifs de la bourgeoisie ? D'ailleurs, Bernard Lebel ne dit pas autre chose dans son intervention que je vous invite à regarder ci-dessous. Non, c'est vrai, rien n'a vraiment changé à Lutte ouvrière.

Intervention de Bernard Lebel, Lutte Ouvrière. Vidéo réalisée le 15 mars 2015 à 15h30

Un public clairsemé mais acquis

Un public clairsemé mais acquis

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :