Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un Ministre à la rescousse.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le député avait vu grand pour son meeting de fin de campagne. Il faut dire qu'il misait beaucoup sur une vedette de la politique pour remplir la salle de l'Agora, pour un résultat plus que moyen puisque 200 personnes environ s'étaient déplacé. Des socialistes qui se présentent sur d'autres communes étaient aussi présents, souvent accompagnés de colistiers (Frédéric Kott, Abdedabi Zaher, Bernard Pozzoli etc...)

Dans son intervention, Bernard Lesterlin s'est arrêté un instant sur le problème du chômage à Commentry "Il y a 600 demandeurs d'emploi à Commentry" affirme-t-il, "il faut que nous les prenions un par un et que l'on regarde avec chacun d'entre eux comment nous pouvons les épauler". Pourtant, les emplois ont disparu. Alors comment faire ? Là dessus, le candidat de la liste "Commentry Solidaires" Reprends les vieilles recettes maintes fois utilisées qui consistent à aider les entreprises (Allègement des charges, mise à disposition de surfaces, aides à l'installation). Des recettes que presque toutes les communes de taille équivalente autour de Commentry mettent également en avant dans les programmes des candidats du PS, mais aussi de la droite. Alors cela suffira-t-il à convaincre des entreprises d'investir dans l'appareil productif alors qu'il n'y a presque pas de débouché sur le marché et qu'il est bien plus intéressant de placer son argent en bourse ? Bref, le candidat PS ne propose rien de neuf, sauf...

La proposition qui tue !

À un moment de son discours, Bernard Lesterlin a voulu s'inspirer de ses visites de terrain pour faire une proposition (18'37" sur la vidéo). Puisque les personnes âgées réclament plus de bancs sur l'espace public, "pourquoi ne pas mettre en place une entreprise sociale et solidaire pour fabriquer des bancs tout simples". Mais le député ne dit pas, quid des salariés embauchés pour ce travail une fois Commentry équipé en bancs, ? Cette proposition résume bien à elle seule l'indigence des politiques mises en place. L'impasse économique à laquelle nous sommes rendus semble paralyser tous ceux qui pourtant défendent le système libéral ou prétendent qu'ils ne peuvent rien contre lui.

Un Ministre qui défend le bilan du gouvernement

Pourquoi le ministre était-il présent ? On pouvait se le demander. Certes, il a loué les qualités d'homme de Bernard Lesterlin. Les lecteurs jugeront eux sur le bilan du député et nous n'en dirons pas plus, car il n'est pas question ici d'attaquer les personnes. Mais pour l'essentiel, l'intervention du ministre s'est résumée à un vibrant plaidoyer (l'homme est avocat de formation) en faveur de la politique du gouvernement. Ce n'est pas tout à fait cette ligne que le candidat aux primaires socialistes avait défendue alors. Mais voilà, le pouvoir est passé par là et le discours se veut plus policé.... En tout cas, à la fin du meeting, ce dernier a été confronté à une manifestante qui brandissait une pancarte qui ne faisait pas spécialement dans la dentelle. Dur dur d'être socialiste en ce moment...

A la fin du meeting, une manifestante attendait le Ministre avec une pancarte.

A la fin du meeting, une manifestante attendait le Ministre avec une pancarte.

Tag(s) : #Commentry

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :