Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nicolas Brien, élu PS au conseil municipal, nous a fait passer le texte qui lui a servi de support à son intervention lors du dernier Conseil Municipal le 18 avril dernier. Il soulève un réel problème. Celui de la rémunération des élus et de leur revenu global. Bien au delà des sommes versées qui proviennent de nos impôts, faut-il le rappeler, c'est le niveau de vie de ceux qui sont en charge de responsabilités publiques, comparé au niveau de vie moyen de la population qui peut interpeller un certain nombre de nos concitoyens.

Certains élus voient leurs revenus augmenter de manière très sensible en accédant à ce statut. Or, un élu dont les revenus sont parfois supérieurs à 3 000 euros chaque mois (pour une seule personne), perçoit-il la crise de la même manière que la grande majorité de nos concitoyens dont les revenus sont généralement très inférieurs ? En tout cas, de tels écarts justifient cette question. C'est dans ces situations très concrètes que l'on peut aussi mesurer le décrochage d'une "élite" par rapport à la grande majorité des personnes qui galèrent chaque mois pour survivre. Certains diront que ce discours est démagogique. Pourtant, la réalité est bien celle-ci.

Bien sur, cela ne fait pas des élus des "super-riches" au sens où on l'entend généralement. Ils sont encore très loin du niveau de vie de certains PDG du cac 40. Certains feront remarquer par ailleurs et non sans raison, que tout investissement au service de la collectivité mérite d'être rétribué. Mais vu sous l'angle de la crise et des conséquences que celle-ci a sur le niveau de vie des français, la proposition du Parti socialiste de réduire de 25 % les indemnités des élus ne semble ni extravagante, ni exagérée.

Cependant, on ne peut s'empêcher de se demander si cette proposition figurait en bonne place dans le programme du candidat socialiste de Montluçon lors de la campagne des élections municipales. Car si ce n'était pas le cas, alors cette proposition pourrait bien apparaitre démagogique comme l'a qualifiée le Maire. Nicolas Brien sera prochainement l'invité de regardactu et la question lui sera posée.

Ci-dessous lexte ayant servi à l'intervention de Nicolas Brien lors de son intervention au Conseil municipal du 18 avril 2014 suite à la délibération proposée par le Maire :

Indemnités :

Cette délibération manque cruellement de transparence. Cette délibération indique les indemnisations des élus d’une façon incompréhensible pour les citoyens. Qu'est ce qu'on essaye de nous cacher ?

La loi est pourtant formelle(Art. L. 2123-20-1/II du C.G.C.T.). Un tableau des rémunérations doit être joint à toute délibération concernant l’indemnisation d’un seul ou de plusieurs élus. Vous faites le choix de nous présenter un tableau avec les pourcentages de l’indice de la fonction publique 1015, que tout le monde connait par coeur, cela va de soi. Dans un souci de transparence, nous demandons un tableau récapitulatif en euros de ce que touche chaque élu indemnisé, par mois, pour que chaque montluçonnais puisse voir qui touche quoi, où, quand et comment.

L'obscure clarté de cette délibération nous empêche de répondre à une question simple: combien ça coute ?

L'indice 1015 de la fonction publique est actuellement de 3801 euros.

- Si nous acceptons cette délibération, l'indemnité du maire s'élèverait donc à 105% de l'indice 1015 de la fonction publique = 3991 euros

- Si nous acceptons cette délibération, l'indemnité de chaque adjoint s'élèverait à 31,98% de l'indice 1015 x 11 = 1215 x 11 = 13 371 euros

- Si nous acceptons cette délibération, l'indemnité de chaque conseiller municipal délégué s'élèverait à 28,65% de l'indice 1015 x 2 = 1089 x 2 = 2178 euros

19 540 euros d'indemnités par mois : 234 480 x 6 = 1,4 millions d'euros. Prenons attention à ce que nous votons aujourd'hui, c'est la délibération qui valait 1,4 millions d'euros.

A l’heure où les montluçonnais ont du mal à boucler leurs fins de mois, il parait essentiel que les élus montrent l’exemple. Nous avons le devoir de réaliser des économies sur les indemnités et les rémunérations des élus.

C’est pourquoi nous vous proposons solennellement de diminuer de 25% les indemnités des élus. Nous pourrions ainsi 400 000 euros et plafonner les indemnités des élus à 1 million d'euros.

- Enfin, je m'interroge sur les 2286 euros de frais de représentation que vous nous demandez de vous accorder: à quoi correspondent-ils ?

- Dernière question: êtes vous concerné par l'écrêtement ? Il existe un plafond légal fixé à 8200 euros, au-delà duquel vous pouvez redistribuer une partie de vos indemnités.

2286,73 euros de frais de représentation + 3991 euros d'indemnités + 1900 euros d'indemnité du conseil régional + présidence du conseil communautaire = maximum légal 8200 euros !!!

Ceci est une proposition concrète que nous vous faisons pour faire avancer notre ville. Il s’agit de montrer du sérieux budgétaire et de prouver l’exemplarité des élus.

Le Maire de Montluçon entouré de ses 11 adjoints.

Le Maire de Montluçon entouré de ses 11 adjoints.

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :