Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lettre de la FSU Allier aux députés.

La FSU nous a transmis le courrier que sa section départementale a envoyé aux députés du département. le voici :

Moulins, le 23 avril 2014.


Monsieur le Député,

vous avez reçu comme tous les députés, un courrier national de la FSU attirant votre attention sur l'incompréhension et la colère légitimes que sont en train de susciter l'annonce du gel du point d'indice des salaires des fonctionnaires et du gel des pensions de retraite, consécutives au plan d'économie pour lequel le premier ministre demande un vote consultatif de l'Assemblée nationale le 29 avril prochain.

La FSU vous demande de rejeter ce plan d'économies. La section départementale de la FSU de l'Allier, par son conseil départemental réuni le mercredi 23 avril, a décidé de vous écrire dans le même sens en précisant ceci : les mesures inacceptables en matières de postes et de moyens dans les écoles et les collèges de notre département prises dans le cadre de la carte scolaire de la rentrée 2014 - 9 postes en moins dans les écoles se traduisant par 18 fermetures de classe, stagnation des moyens des collèges avec de nombreuses suppressions de divisions de classes de 6° dans des collèges ruraux, une division en moins et des effectifs élevés en Segpa – participent de la même orientation politique qui repose sur le choix de faire payer les plus fragiles et ceux qui créent les richesses, en pénalisant les services publics, la protection sociale et les collectivités locales.

Comme vous le savez, le Conseil général de l'Allier, la veille du Conseil Départemental de l'Education Nationale du 16 avril lors duquel de nombreux parents d'élèves, enseignants et élus locaux sont venus défendre leurs écoles et leurs classes devant la préfecture du département, a unanimement demandé un moratoire sur cette carte scolaire.
Monsieur le Député, la section départementale de la FSU voit dans cette situation départementale un argument supplémentaire de poids pour vous demander de voter contre les mesures dites d'économie, en fait très coûteuses pour la société, qui seront soumises à l'Assemblée ce 29 avril. Notre organisation, nos syndiqués et les personnels que nous représentons porteront le plus grand intérêt au vote que vous exprimerez et à sa signification.

Veuillez agréer l'expression de notre attachement à l'égalité des citoyens devant la loi, le service public et l'impôt sur tout le territoire.

Pour la FSU Allier,


Vincent Présumey Présumey,
secrétaire départemental.

Tag(s) : #Le département

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :