Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

My Team, le Front de Gauche pose des questions au Maire de Montluçon

C'est une interpellation du Maire beaucoup plus politique que celle du Front de Gauche. Cette fois-ci, ce n'est pas sur ses indemnités que ce dernier est attaqué mais bien sur un dossier sensible qu'il a eu à gérer avec le dépôt de bilan de l'entreprise My Team. Pierre Mothet, élu Front de gauche à la municipalité s'interroge à propos "d'une situation complexe" des comptes et des bilans de l'entreprise en question qui fait apparaître un actif de prêt de 4 millions d'euros qui ne correspondrait à aucune création de richesses. C'est pourquoi il pose plusieurs questions au Maire à propos de la situation financière de l'entreprise. L'élu s'inquiète également du devenir des déchets stockés sur le site même à proximité du Centre St jacques (voir ICI la vidéo).

Communiqué de Presse de Pierre Mothet

Montluçon, le 21 mai 2014

Madame, Monsieur,

Depuis plusieurs semaines, nous sommes aux cotés des salariés de My Team en lutte face à la situation dramatique et révoltante qu’ils vivent.

Ceci m’a conduit en lien avec la fonction d’élu, à une analyse des comptes et bilans de cette entreprise ainsi que celle reprise POLIVAL. Cette analyse fait ressortir une situation complexe. J’ai donc pris l’initiative d’écrire à Daniel Dugléry afin de l’interroger sur 3 questions qui ressortent de cette analyse.

  • Le bilan au 31/12/2011 fait apparaître à son actif la somme de 3.874.808 € alors que l’analyse du Compte de Résultat ne fait apparaître aucune création de richesse ou de biens possible à cette hauteur : Le libellé « actif circulant et charges d’avance » est à la fois flou et inquiétant pour cette somme très élevée proche de 4 M€ : comme vu dans l’exposé infra, aucun actif circulant n’a pu être créé, il reste des « charges d’avance ». La question est : PAYEES A QUI ET POURQUOI ?
  • Les Conventions de Subventions (qui excluent a priori les groupes tels que TEAM TEX) sont-elles devenues caduques, et surtout, qu’advient-il des sommes versées ? La responsabilité personnelle des présidents successifs est-elle engagée pour en répondre ?
  • Enfin et surtout, maintenant qu’il est déploré que plus aucune reprise n’est envisagée, « QUID DES DECHETS ? ». Chacun connaît les coûts du simple déplacement de ces matières polluantes et de la dépollution du site, par qui seront-ils pris en charge ?

D’autre part je suis scandalisé par la réaction du Maire de Montluçon envers les représentants syndicaux de My Team, lors de leur entretien du 9 mai dernier. Ces personnes qui n’en sont pas à leur premier plan social, ne touchant pas 8 200 euros par mois, méritent plus que le respect, de la part d’élus incapable de résoudre la situation qu’ils vivent.

Il est aussi grave que le propriétaire du site, Monsieur Bourin fasse vivre l ‘entreprise moribonde par une plainte contre le personnel, de notre côté, nous souhaitons connaître qu’elle est la responsabilité avérée des actionnaires de POLIVAL, à l’origine de la situation sociale lamentable que Montluçon connaît aujourd’hui par leur aventure périlleuse.

Pierre Mothet,

Conseiller municipal PCF-FDG de Montluçon

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :