Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sursaut socialiste - sursaut à gauche

Regardactu a reçu l'invitation suivante de la part du collectif Sursaut Socialiste. Preuve que les choses commencent à bouger, y compris dans les rangs des militants socialistes :

Premier rassemblement national de militants socialistes contre l'austérité à Bellerives-sur-Allier, les 20, 21 et 22 juin 2014

Ils se déplaceront avec leurs seuls moyens et leur volonté militante. Ce sont des socialistes inquiets et en colère.

Ils sont choqués par les désastres électoraux des 30 mars et 25 mai et veulent réagir vite, échanger, proposer.

Ils sont choqués quand le Premier ministre leur dit « la gauche peut mourir ». Elle n'aurait « jamais été aussi faible depuis 1958 » !

Comment ça ? La gauche dirigeait tout, elle avait tout pour réussir en mai-juin 2012, elle n’avait jamais été aussi forte, elle avait un projet, une feuille de route, et elle serait menacée de « mourir ».

Mais à qui la faute ?

Les électeurs, la gauche, les socialistes savent que si la gauche est menacée, c’est par la politique d’austérité actuelle du gouvernement. Parce que les promesses, pourtant modérées et réalistes du « discours du Bourget » n’ont pas été tenues.

Or il y a de l’espoir !

En fait la gauche est toujours majoritaire à la base dans le pays. D’ailleurs, elle lutte socialement.

Mais il y a un immense rejet de l’exécutif à cause de son autisme.

Pour sauver la gauche, 40 % du BN du PS et plus de 100 députés socialistes se sont mobilisés. Il existe toujours une majorité rouge rose verte à l’Assemblée nationale, elle doit, elle peut assumer son pouvoir.

Les rencontres avec tout la gauche, avec les Verts (EELV) avec le Front de gauche (PCF, PG, Ensemble) sont en cours. Des amendements unitaires des trois groupes parlementaires sont déposés au « collectif budgétaire » fin juin. Des discussions pour l’unité de la gauche ont repris. Elles auront lieu aussi à Bellerive.

Le sursaut c’est maintenant.

A l’appel de plusieurs sensibilités socialistes : MLG (Maintenant la gauche - motion 3), OPLPV (Oser Plus Loin Plus Vite - motion 4), et avec la participation de différentes sensibilités du parti : UMA (Un Monde d’avance), les socialistes affligés, NVS (Nouvelle Voie Socialiste), D&S (Démocratie & Socialisme), soutenu par « les socialistes contre l’austérité »

Seront présents : 15 membres du BN du PS et députés socialistes et des invités de la gauche : Paul Alliés (BN), Pouria Amirshahi (député, BN), Patrick Ardoin (BN), Guillaume Balas (BN), Julien Bayou (porte parole d’EELV), Patrick Bessac (Maire de Montreuil et BN du PCF), Marie Bidaud (BN), Martine Billard (co-présidente du PG), André Ciccodicola (Directeur de l’Humanité Dimanche), Stéphane Delpeyrat (BN), Rémi Dermersseman-Pradel (BN), Julien Dray (BN), Gérard Filoche (BN), Jérôme Guedj (BN), Pascal Cherki (député), Lucien Jallamion (Résistances), Marie-Noëlle Lienemann (sénatrice, BN), Frédéric Lutaud (BN), Philippe Marlière et Liêm Hoang Ngoc (socialistes affligés), Emmanuel Maurel (BN), Mehdi Ouraoui, Mohammed Oussedik (bureau confédéral CGT), Christian Picquet (GU), Barbara Romagnan (députée), François Ruffin (Fakir), Marc Slyper (intermittents CGT)...

Le programme :

Vendredi soir : échange sur la situation du PS et l’attente des militants
Samedi matin : table ronde débat sur la crise démocratique et les changements institutionnels (VIe République, collectivités locales)
Samedi après-midi : la bataille contre l’austérité et pour de nouveaux modes de développement
Le samedi soir, repas convivial
Dimanche matin : Construire le rassemblement de la gauche et des écologistes.

Socialistes, militants de gauche, il faut savoir être là aux bons moments, aux grands rendez-vous, Soyez là !

http://sursaut-socialiste.fr/

Tag(s) : #Le département

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :