Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La sécurité des montluçonnais est-elle en danger ?

entre 2007 et 2013, 19 postes de policiers ont été supprimés sur Montluçon. Ceci a incidence directe sur les temps d'interventions du commissariat et les habitants de la cité de Fontbouillant en ont fait l'amère expérience. c'est ce qu'à constater Pierre Mothet, élu au conseil municipal. C'est la raison pour laquelle il a adressé à la presse le communiqué de presse qui suit :

Communiqué de Presse

Depuis plusieurs mois, j’ai régulièrement été informé, par des Montluçonnaises et des Montluçonnais, que les temps d’intervention des forces de police dans les quartiers populaires de Montluçon, étaient d’une longueur inappropriée et inquiétante.

J’ai pu le constater au cours de ce week-end dans le quartier de Fontbouillant, où les forces de la police nationale sont intervenues plus d’une heure trente après que l’alerte ait été donnée, de nuit, dans le cadre, d’une violation de domicile musclée et plus que bruyante.

Les populations de ces quartiers ont le droit comme les autres à l’intervention rapide et efficace de la police quand ils se trouvent en situation de détresse.

Y ‘aurait ‘il de façon insidieuse une sous population qui ne bénéficierait pas de la même protection que les autres ? Le devoir d’un élu est de dénoncer ces incohérences, qui portent en elles plusieurs causes :

  • Un réel problème d’effectif au commissariat de Montluçon, dénoncé par les syndicats depuis bien longtemps. Ce sont tout de même 19 postes de fonctionnaires de police qui ont été supprimés entre 2007 et 2013. Une réalité constante dans la fonction publique de notre pays, dont nous voyons progressivement les conséquences. Nous regrettons la suppression des services de police de proximité dans les quartiers dits prioritaires qui sont justement la conséquence de ces réductions drastiques de personnel dans la police.

  • Le gouvernement actuel ne fait qu’amplifier cette situation.

  • Il y a ensuite le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, auquel participe en sa qualité de maire, Daniel Dugléry, qui devrait se saisir de cette question des temps d’intervention, dénoncée depuis longtemps. Il est également officier de police judiciaire en tant que Maire, ce qui lui donne la possibilité d’intervenir auprès du commissariat sur ces sujets.

  • Quelles sont les ordres que reçoivent les fonctionnaires de police ? Fonctionnaires de police qui font leur travail, comme la plupart des fonctionnaires de notre pays, dans des conditions pénibles, d’autant qu’ils font aussi face, sur le terrain, aux conséquences de notre situation économique et sociale plus que difficile.

  • La Municipalité quant à elle et avec ses possibilités, doit réfléchir aux réponses, qu’elle peut apporter pour pallier à ces difficultés grandissantes, que ce soit en matière d’éducation populaire, de médiation, mais également en ouvrant des pistes nouvelles de réflexion, afin de pouvoir garantir elle-même, les interventions que demandent ce type de problème.

Montluçon le 7 juillet 2014

Pierre Mothet, Conseiller municipal PCF-Front de Gauche de Montluçon.

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :