Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui eut cru en allant voter François Hollande en 2012 que lui et son gouvernement s'attaqueraient deux ans plus tard au pouvoir d'achat des retraités ? C'est pourtant ce que vient de faire le gouvernement de combat dirigé d'une main de fer par Manuel Valls. Toutes les pensions de retraite au dessus de 1 200 euros ne seront pas revalorisées cette année. Cela représente la moitié des retraités.

L'indignation des soit disant socialistes "frondeurs" n'y a pas fait grand chose. Comme à chaque fois, tout ce petit monde est rentré dans le rang pour ne pas mettre en minorité le pouvoir qui les nourrit.

Pourtant, le 3 juin dernier, les retraités avaient manifesté à Paris pour défendre leur pouvoir d'achat (lire ICI). Manuel Valls vient de leur répondre et de belle manière en le baissant. Pour les retraités modestes dont beaucoup perçoivent à peine plus de 1 200 euros le coup est rude et cela signifiera des sacrifices supplémentaires.

Outre le fait que cette décision est contraire à toutes les promesses de campagne (une fois de plus), cela va contribuer à freiner la consommation de toute une catégorie de la population, ce qui aura pour effet de contracter la demande et diminuer les rentrées fiscales et donc aggraver le déficit. N'importe qui pourrait le comprendre. Mais pas le gouvernement qui continue à taper sur les petits revenus pour redistribuer aux entreprises qui n'investissent pas plus qu'avant dans l'appareil productif.


La prochaine étape c'est l'attaque contre le droit du travail et contre les instances de représentation du personnel dans les entreprises. Certains le disent : "ils vont finir par nous faire regretter la droite"

Le gouvernement a choisi la période des grandes vacances pour agir, espérant ainsi ne pas être confronté à un mouvement de mécontentement. C'est vrai que souvent, ça marche. Mais à tant tirer sur la corde, un jour, elle se casse !

Plus d'infos :

Libération

Le parisien

Le 3 juin dernier, les retraités défilaient à Paris pour exiger le maintien de leur pouvoir d'achat Les montluçonnais en étaient.

Le 3 juin dernier, les retraités défilaient à Paris pour exiger le maintien de leur pouvoir d'achat Les montluçonnais en étaient.

Tag(s) : #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :