Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On peut s'attendre au pire maintenant que le Front national est le premier parti de France. Certains individus sans scrupule pensent même pouvoir se lâcher et dire tout haut ce qu'ils n'osaient pas exprimer jusqu'ici en public.

C'est ainsi, qu'un commerçant de la zone de Chateaugay a osé inscrire sur un affiche qu'il a ensuite accolée à la porte d'entrée de son magasin " interdit aux Francs-maçons et aux animaux" comme le prouve la photo prise par un passant. Il ne semble pourtant pas que cette inscription ait choqué beaucoup de monde.

Pourtant, cette phrase en rappelle une autre durant la période de l'Allemagne nazie. Alors, c'était les juifs qui étaient visés dans les mêmes termes. Et pour tout dire rappelons que les nazis poursuivaient de la même haine, les juifs, les communistes et les Francs-Maçons avant de s'attaquer à tous ceux qui ne pensaient pas comme eux ou qu'ils jugeaient encombrants.

La ligue des droits de l'homme a été saisie de cette affaire et le commerçant a du retirer l'affiche sous la pression médiatique et citoyenne. Mais l'affaire n'en restera peut-être pas là, car le triste personnage auteur de l'ignoble inscription se retranche derrière le droit d'expression. Comme si la haine de l'autre pouvait entrer dans le champ des libertés individuelles protégées par la loi.

Les 3 loges maçonniques présentes sur l'agglomération montluçonnaise ont vivement protesté et il n'est pas certain que le commerçant en question ait gagné beaucoup de clients en affichant ainsi son appartenance à une idéologie qui prône si ouvertement le rejet et la haine des autres.

Surtout, cet évènement démontre que nous devons rester mobilisés contre le Front national et ne jamais baisser la garde.

Plus d'infos :

La Montagne

Le commerçant sans scrupule assimile les Francs maçon à des animaux

Le commerçant sans scrupule assimile les Francs maçon à des animaux

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :