Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le festival s'achève en beauté

Troisième et dernière journée du festival de la chanson française à Montluçon. Beaucoup trop de groupes pour que l'on puisse tous les voir. Mais nous avons tout de même tenté d'en suivre quelques-uns avec Alain.

La plus belle surprise de ce festival c'est incontestablement à Nathalie Miravette que nous la devons. Ce fut un véritable moment de bonheur. L'humour, la grâce, un immense talent et surtout une grande complicité avec son public. Tout ceci fait un cocktail parfait qui a littéralement conquis les montluçonnais. D'ailleurs, ils ne s'y sont pas trompé et lui ont réservé une belle ovation à la fin de son concert. Alain vous parle de Nathalie plus bas.

Voici donc sa chronique quotidienne et la dernière pour cette année. Merci pour le concours qu'il a bien voulu apporter à regardactu pour mieux informer les fidèles lecteurs à propos de ce festival dont la neuvième édition se révèle être un bon cru.

Le festival s'achève en beauté

Les Doigts Tordus 17h00 Place Piquand :Très bon groupe Vichyssois que j'ai eu la chance d'apprécier au festival de La Bouchure 2013 si je me souviens bien. Ce que j'aime bien dans ce groupe, c'est le partage. Beaucoup d'instruments échangés, mais pas que, le micro aussi change de main ou plutôt change de voix, car ils sont plusieurs à pousser la chansonnette. On a droit à la flûte traversière, rare dans les concerts. Quelques morceaux ne sont que musicaux et très festifs. Un bon texte militant « apocalypse ». J'adore !

échanges d'instruments et changement de voix. On adore !

Comme malheureusement, très souvent, nous partons avant la fin, car les concerts se trouvent à 2 endroits et se chevauchent.

17h30 Julien Sigalas place Notre Dame : Nous arrivons vers 17h45. Je m'étais dit auparavant que j'aurai du mal à tout voir et que je serai surement obligé de faire des choix. Aussi, j'avais annoté pour ce chanteur « ce n'est pas grave si je loupe »...et effectivement, ce n'aurait pas été bien grave. Les cloches de Notre Dame m'ont, en plus, obligé d'arrêter la vidéo comme vous pourrez le constater.

Mon desert 18h30, Place Piquand : Du coup, ça me permet d'arriver à l'heure pour « Mon Désert » prévu à 18h30. Surtout que je savais que je ne partirai pas trop tard pour le concert suivant que je me devais de voir absolument sur le conseil d'une copine du Cantal (c'est pour toi Dominique).

Originaire de Nancy. On commence par « le silence est d'or ». Bruyant ! Musique un peu forte qui cache un peu trop les paroles. A bon escient ? S'ensuit un morceau un peu plus calme. Je trouve que la balance est moyenne. Ça sature trop pour être vraiment efficace. Bref, j'écourte pour ne surtout pas rater Nathalie Miravette.

La musique est un peu forte et masque un peu les paroles.

19h00 Nathalie Miravette : Pianiste émérite qui a accompagné de grands chanteurs comme Allain Leprest ou Anne Sylvestre. Nous sommes à l'heure et super bien placé au 1er rang. Après une petite chanson, fil conducteur du spectacle, un morceau au début, un autre au milieu et un à la fin, Nathalie entame avec « Cucul » accompagné au piano à queue par sa complice Jennifer Quillet. Des anciens textes dépoussiérés, mais pas seulement, avec des mots, du sens et c'est drôle. Un vrai spectacle, autant à regarder qu'à écouter ! Une pièce de théâtre avec de la musique, appelez ça comme vous voudrez, c'est génial ! Tout à coup, avec chacune leur petit violon, sans micro ni sono, on assiste à du spectacle de rue, bien vivant, comme j'aime ! Quand elle chante « la fille unique », on croirait voir une gamine. « Lettre à Elise » revisitée ! Le duo fonctionne à merveille ! Ce fut un moment inoubliable ! Un peu plus tard, nous avons pu parler avec elle, notamment pour savoir si on pouvait publiait tout le concert pour que vous puissiez apprécier vous aussi. Extra !!!

Un pur moment de bonheur

Une chanson cucu...culte

Ensuite, Il faut donc faire un choix, il est quasiment 20h, soit on va voir Maltosh prévu à 19h45 et nous n'irons pas voir Julien Loki à 20h30, soit le contraire. On décide d'aller casser la croûte et on fait l'impasse sur Maltosh, sélection des Inrocks

Julien Loko, 20h 30 Place Notre Dame : Nous sommes donc arrivés pour voir Julien Loki, il était presque 21h00. Il a participé à la comédie musicale Dracula. Il a plein de matos électronique et se trouve seul avec ses bandes sons. Et vous savez ce que je pense des bandes sons. Et du coup, je me demande si nous avons zappé le bon !

Qu’à cela ne tienne, comme il est plus de 21h00 Théo Phan vient de commencer…. Et nous voilà repartis.

Théo Phan : 21h Place Piquand : Ex chroniqueur de Michel Drucker en vedette américaine !!! On sent l’habitué des plateaux télés et des photographes. En chantant « en un seul clic », il pose en attendant le clic de Didier Ciancia le photographe qui nous a accompagné une bonne partie du festival. Il chante bien, c’est évident. Il a de bons musiciens pour le servir mais … c’est un peu trop commercial à mon gout mais je comprends que ça puisse bien plaire… aux midinettes !

Théo phan, un peu trop commercial

Théo phan, un peu trop commercial

Ainsi s’achève le festival pour moi, je n’ai pas eu le courage d’assister au dernier concert en l’honneur de Gilbert Bécaud.

Les meilleurs, pour moi, cette année ont été Les « Mine de rien » et les « Vieilles Pies » et surtout le must, mais dans un autre registre, l’inénarrable Nathalie Miravette. Si elle passe près de chez vous, surtout ne faites pas l’impasse !!!

Pas mal de monde le soir à la Place Piquand

Pas mal de monde le soir à la Place Piquand

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :