Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Environnement Recycling : vers un nouveau scandale sanitaire ?

C'était une importante conférence de presse sur Environnement Recycling à laquelle les journalistes ont assisté à l'Union Départementale de la CGT à Montluçon ce vendredi 5 septembre. De nombreux médias étaient présents. Bien sur les média locaux (La Montagne, RMB, RJFM et regardactu) mais aussi régional (FR3) et même national avec la présence du journal l'Humanité.

Alors, pourquoi autant de médias ? C'est que cette conférence de presse marque un tournant décisif dans l'affaire d'Environnement recycling, accusé par le syndicat CGT de mettre en danger la santé de ses salariés. Au moins onze personnes qui travaillaient dans cette entreprise ont déjà pris contact avec les militants CGT, car ils craignent pour leur santé.

Outre les représentants de l'Union régionale, de l'union départementale et de l'Union locale de la CGT, trois autres personnalités participaient également à cette conférence de presse : Annie Thebaud-Mony, directrice de recherche honoraire à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et présidente de l'association Henri Pézerat , Christian Micaud président de l'AMC et Maitre Dominique Machelon avocat conseil au TGI de Clermont-Ferrand.

Laurent Indrusiak, secrétaire d l'Union départementale de la CGT Allier, entouré d'Annie Thebaud-Mony à sa droite et d'Héléna Blond secrétaire de l'Union locale CGT à sa gauche (photo Didier Ciancia)

Laurent Indrusiak, secrétaire d l'Union départementale de la CGT Allier, entouré d'Annie Thebaud-Mony à sa droite et d'Héléna Blond secrétaire de l'Union locale CGT à sa gauche (photo Didier Ciancia)

Il ressort des interventions que les mesures de protections du personnel sont jugées largement insuffisantes, même si un extracteur de fumée a été installé il y a quelque temps en raison d'une première intervention de l'Union locale et de l'Union départementale de la CGT Allier. Il faudrait donc aller beaucoup plus loin dans les mesures de protection des salariés, ce qui pose évidemment en filigrane la questions des process de traitement des déchets. L'avis est d'ailleurs unanime : "on est à la veille d'un nouveau scandale sanitaire comparable à celui de l'amiante". C'est pourquoi la CGT se dit "prête à aller jusqu'au bout pour protéger la santé des salariés"

Tous les intervenants ont pris tour à tour la parole. Au final, la conférence de presse aura durée un peu plus d'une heure, mais compte tenue de son importance regardactu a décidé de la diffuser dans son intégralité sans rien y retirer.

En début de conférence de presse, la CGT a distribué un dossier presse aux journalistes présents dans la salle. Il est impossible de le mettre intégralement en ligne, tant il est complet. Il comporte les différents courriers et/ou déclarations adressés aux organismes compétents (CPAM 03, Préfecture de l'Allier, lettres aux élus politiques, DIRECCTE Auvergne, etc). D'autres documents concernent des examens réalisés ou des procees de traitement.

Deux documents ont attiré l'attention de regardactu, dans la mesure où ils permettent de mieux comprendre ce dont il est question.

Le premier document porte sur le recyclage des écrans cathodiques. Le voici ci-dessous

Environnement Recycling : vers un nouveau scandale sanitaire ?
Environnement Recycling : vers un nouveau scandale sanitaire ?
Environnement Recycling : vers un nouveau scandale sanitaire ?
Environnement Recycling : vers un nouveau scandale sanitaire ?

l'autre document porte le nom de "constat médical" est fait un état des lieux des troubles constatés portant sur 11 salariés. Or ce constat est troublant. Le voici également :

Environnement Recycling : vers un nouveau scandale sanitaire ?
Environnement Recycling : vers un nouveau scandale sanitaire ?
Environnement Recycling : vers un nouveau scandale sanitaire ?
Environnement Recycling : vers un nouveau scandale sanitaire ?
Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :