Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La CGT n'a pas lésiné sur les moyens pour cette journée nationale pour s'ériger contre la politique du gouvernement en faveur du MEDEF et des patrons. Surtout les manifestants sont venus en nombre pour protester contre les réformes que le gouvernement veut engager rapidement et qui vont encore aggraver le sort des salariés dans les entreprises (travail le dimanche) et celui des privés d'emploi en raison des nombreux plans de licenciement dans les entreprises (réforme de l'indemnisation chômage). Ainsi, des rassemblements ont eu lieu un peu partout en France sans que la presse nationale n'en dise mot.

Sur le département, les manifestants ont multiplié les actions. Distributions de tracts dans les entreprises, piquets de grève, information auprès de la population. Vers 10H, la CGT a organisé un rassemblement devant les locaux du MEDEF à Désertines. Mais le patron des patrons local a décliné la demande d'entrevue qui lui avait été adressée par l'Union départementale. Les manifestants ont donc trouvé porte close en arrivant. Cela donne une idée du niveau du dialogue social dans le pays et augure mal de l'avenir, car la tension est maintenant bien palpable parmi les salariés qui sont de plus en plus nombreux à vouloir en découdre.

C'est donc devant les grilles baissées que le secrétaire de l'Union départementale de la CGT à fait son intervention pour rappeler que ce qui coûte cher au pays ce n'est pas les travailleurs, mais les actionnaires.

Les manifestants rassemblés devant les locaux du MEDEF ce matin.
Les manifestants rassemblés devant les locaux du MEDEF ce matin.
Les manifestants rassemblés devant les locaux du MEDEF ce matin.

Les manifestants rassemblés devant les locaux du MEDEF ce matin.

L'entrée u MEDEF a été décorée.

L'entrée u MEDEF a été décorée.

Intervention de Laurent Indrusiak devant les locaux du Medef le 16 octobre.

Les manifestants se sont ensuite rendus au péage de Montmarault pour y rejoindre d'autres salariés venus de Vichy et de Moulins. Sur place, ils ont procédé à une opération péage gratuit jusqu'à environ 15H. L''accueil des automobilistes a été d'autant plus chaleureux que ces derniers ont pu bénéficier du péage gratuit sans être pénalisé pour autant, puisque un simple filtrage était organisé, le temps de distribuer de l'information syndicale comme l'explique sur place Laurent

 La CGT enchaine les actions et les temps forts
 La CGT enchaine les actions et les temps forts  La CGT enchaine les actions et les temps forts
 La CGT enchaine les actions et les temps forts  La CGT enchaine les actions et les temps forts
 La CGT enchaine les actions et les temps forts  La CGT enchaine les actions et les temps forts

Laurent indrusiak explique le sens de cette journée d'action.

Tract de la CGT distribué aux automobilistes lors de l'opération "péage gratuit" à Montmarault.

Tract de la CGT distribué aux automobilistes lors de l'opération "péage gratuit" à Montmarault.

La journée d'action s'est achevée par des rassemblements devant les permanences des trois députés de l'Allier. À Montluçon, Bernard Lesterlin s'est vu décerné un brevet de "député compatible MEDEF", tellement il est un soutien indéfectible du Président et du gouvernement.

Label décerné à Bernard Leterlin.

Label décerné à Bernard Leterlin.

Le rassemblement le 16 octobre Place Piquand.
Le rassemblement le 16 octobre Place Piquand.

Le rassemblement le 16 octobre Place Piquand.

Tag(s) : #Montluçon, #Le département

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :