Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un premier mai unitaire contre la loi macron

Cette année, les organisations syndicales qui défileront ensemble pour commémorer le 1er mai des travailleurs se positionnent clairement dans une perspective de lutte et de résistance contre le projet de loi qui porte le nom du ministre des Finances, bien que le texte de ce projet devrait relever normalement des prérogatives du ministre du travail.

Cette erreur de casting, si l'on peut dire, en dit long sur la manière d'examiner des lois uniquement du point de vue de l'économie et seulement de ce point de vue. Toute la dimension du dialogue social dans les entreprises a été souverainement ignorée, ce qui augure mal du règlement des conflits qui ne manqueront pas de s'exacerber entendu que cette loi diminuera drastiquement les moyens de fonctionnement aux élus du personnel. A ce propos voir l'article du 15 avril dernier sur ce blog même (c'est ICI).

Rien qu'en raison de la présentation d'une telle loi devant le Parlement, il est certain que la journée du 1er mai ne sera que le prélude à d'autres manifestations nationales pendant le passage de celle-ci devant les deux chambres, et même peut être après, comme on l'avait vu pour le CPE sous la présidence de Jacques Chirac.

En attendant, ce premier mai, même s'il incite plutôt les salariés à profiter d'un week-end prolongé du fait que ce sera un vendredi, pourrait bien réunir beaucoup de monde contre la politique du gouvernement en faveur du MEDEF et pour mettre un coup d'arrêt aux reculs sociaux, qui pourtant semblaient inimaginables au début du mandat de François Hollande, élu rappelons-le tout de même avec les voix des travailleurs qui se sentent aujourd'hui trahis par un tel retournement par rapport à ses promesses de départ.

Sur l'Allier l'alliance de la CGT, de FO, de la FSU et de Solidaires semble suffisamment solide pour imaginer que cette journée traditionnelle de la fête des travailleurs ne soit pas sans lendemain. Ce n'est d'ailleurs pas, loin s'en faut, le seul endroit où l'on retrouve les mêmes dans la rue cote à cote. Le tract unitaire atteste d'une volonté de donner des suites rapidement comme les lecteurs de regard-Actu peuvent le vérifier par eux-mêmes en prenant connaissance du texte ci-dessous :

Le tract intersyndical d'appel à manifester sur les trois ville de l'Allier
Le tract intersyndical d'appel à manifester sur les trois ville de l'Allier

Le tract intersyndical d'appel à manifester sur les trois ville de l'Allier

Sur le département voisin du Puy de dôme, la démarche est aussi la même. L'UNEF qui est présente à Clermont-Ferrand a ajouté sa signature. Pour autant, on retrouve bien les mêmes organisations syndicales. Il faut dire que nationalement, ce sont celles qui se sont rencontrées en vue de préparer cette journée de manifestation.

Le fait que les autres organisations syndicales CFDT, CFTC, UNSA et CFE-CGC ne se soient pas inscrites dans cette journée, pourtant traditionnelle de la fête des travailleurs, confirme bel et bien que les relations entre les uns et les autres se sont distendues et on voit pas mal comment il pourrait en être autrement compte tenue des positions respectives qu'elles ont adopté vis-à-vis des réformes engagées par ce gouvernement d'inspiration libérale, et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela risque de ne pas s'arranger à l'avenir.

Tract intersyndical du Puy de Dôme pour le 1er mai avec l'UNEF en plus.
Tract intersyndical du Puy de Dôme pour le 1er mai avec l'UNEF en plus.

Tract intersyndical du Puy de Dôme pour le 1er mai avec l'UNEF en plus.

Tag(s) : #Le département

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :