Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après les journées de Guéret
Après les journées de Guéret

A Nanou et Philippe après avoir pris connaissance des textes compte rendu des journées de défense des Services Publics à Guéret dont quelques aspects me chiffonnent. Voilà de quoi il retourne :

En regard de la situation générale je trouve que ces deux journées sont bien intéressantes ! A la fois par la manifestation du samedi avec son beau cortège (les photos le montrent parfaitement) et son ton vif, sa tenue colorée, son excitation faite de mots d’ordre bien posés et variés sur les sujets multiples des services à défendre. Tout ça, collait à la réalité des attaques frontales initiées par les gouvernements successifs depuis plus d’une dizaine d’années. Mais intéressantes, ces journées aussi à la fois par le déroulement des Ateliers à thèmes qui ont été d’une bonne tenue, bien fréquenté, comme par exemple celui abordant la question de la santé et de l’hospitalisation publique, (avec près de 200 personnes m’a confié Hélène Derrien, membre de la coordination nationale C G T.)

Nous sommes en présence d’une guerre économique rappelle Nanou évoquant un panneau porté par un manifestant disant Non à cette guerre… Et c’est vrai que c’est un point de vue de la réalité dure à vivre. Aussi, face à cela, face à cette atmosphère cherchant à enfermer l’opinion dans le fatalisme de l’austérité, que des réactions populaires existent est une richesse, un bien utile à faire grandir en résistance plus globale encore…C’est en ce sens que je trouve dommage que soit minimisée la réussite de cette initiative dont personne ne pouvait vraiment imaginer qu’elle serait le jour « J » d’un lancement de type Révolution Citoyenne ! Je crois que nous en sommes tous d’accord, car à notre manière nous avions bien remarqué l’attitude trouble (pour être gentil) de certains leaders de partis se situant à gauche de la gauche, y compris écologiste, plus prompts à s’intéresser au champ électoral qu’à celui de la lutte sociale de transformation rassembleuse et d’opposition aux démarches libérales. Nos objectifs alternatifs ne sont pas parmi les mieux partagés, c’est clair, par les pratiquants du double langage ou de la pratique à géométrie variable. Mais au fond ce qui compte ce sont ceux qui font, qui agissent et comme pour ce weekend ceux qui étaient présents, pas les baratineurs du « tous ensemble » quand celui-ci doit se tourner dans le sens de leur leadership ou de la promotion de leur choix de candidature. Je pourrais citer des noms que vous connaissez aussi bien que moi, à commencer par ceux d’élus bien en vu !

Mais pour ce que j’en ai vécu à Guéret le ton de la colère monte aussi envers ces attitudes politiciennes qui ne conviennent pas aux attentes des gens d’en bas, ceux qui veulent vivre de leur travail et entendent sauvegarder leurs acquis sociaux et leurs services publics. Partant de ce constat je me dis qu’au-delà des chiffres relevés, triturés non innocemment par médias aux ordres du pouvoir, ce qui pour moi prend le dessus c’est d’abord l’existence et la vibration du mouvement en place ! Samedi j’ai pris part à un vrai mouvement de résistance différent en plus d’un point d’avec celui de 2005 en fonction même de la nature du contexte social et politique qui a largement évolué, hélas pas au positif ! La comparaison de participation est alors des plus délicate et pour moi contreproductive.

Voilà j’en termine pour cette fois vous saluant amicalement avant que de vous en entretenir de vive voix.

PAULO Montluçon le15/06/15

Tag(s) : #Guéret

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :