Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La botte secrète de Dom Juan, ou quand le théâtre ferraille en alexandrin

Quel cadre magnifique le festival des Remp'Arts avait choisi en prenant le Château de Peufeilhoux à Vallon-en-Sully. Quelle pièce adéquate en ce lieu, la Cie AfAgThéâtre proposait à un public d'environ 200 personnes, une histoire d'amour réglée dans des ballets de duels de capes et d'épées, digne de l'époque des premiers festivals d'Avignon comme Le Cid de Gérard Philippe sous la houlette de Jean Vilar.

Quelle fraîcheur dans ces joutes oratoires avec les textes de Grégory Bron ou le public lâchait souvent des rires bons enfant. Il faut bien dire que si l'intrigue est légère, la cause et les effets sont graves. Et c'était la cour d'assise par défaut pour le public d'être inconfortablement installé, pour assister à une tentative d'assassinat sur le fond de jalousies et d'adultères librement consentis. Qu'importe quand ce théâtre champêtre garde cet esprit de déjeuner sur l'herbe et populaire parce que ce spectacle nous a entraînés dans des rebondissements improbables, quand ce n'était point un faux public intervenant dans la trame de l'histoire. Les dialogues mêlaient à merveille les Alexandrins de la poésie cornélienne et les interrogations du devenir des intermittents du spectacle si ce n'est de celle de la condition féminine. C'est sans doute ce côté jubilatoire qui rendait la performance des acteurs de haute volée.

Avec une telle soirée, le Festival des Remp'Arts a assuré une belle entrée en matière d'évènementiel. Et la Cie AfAg Théâtre nous a gratiné une bien belle pièce digne de la succession du patrimoine de Molière. Merci aussi au châtelain du lieu sans qui cette représentation n'aurait pu avoir eu lieu dans un cadre magnifique.

Didier CIANCIA envoyé spécial de regardactu.com

Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.
Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.

Photos Didier Ciancia © tous droits réservés.

Tag(s) : #Vallon-en-Sully

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :