Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un été dans mon village s’achève par un grand éclat de rire
Un été dans mon village s’achève par un grand éclat de rire

Avec les Kischs, cela ne pouvait que se terminer par un éclat de rire, et c'est surement pour cela qu'ils ont été programmés à la fin de festival, afin que ce dernier se termine sur une touche positive. Le matin même, alors que la brocante battait son plein, la compagnie "attrape sourires" avait donné le ton en investissant les allées du vide-grenier organisé par la commune,

Bien sûr, cette intrusion programmée a donné lieu à une joyeuse pagaille, surtout du côté de la buvette où les personnages tout droit sortis d'une bande dessinée s'en donnèrent à cœur joie, et cela malgré les rappel à l'ordre réitérés à grand coup de sifflet d'un chef d'orchestre visiblement débordé par les évènements. Jamais brocante n'aura connu une telle animation et suscité autant de rires de la part des petits et des grands très heureux de pouvoir participer à ce grand capharnaüm.

D'étranges visiteurs déambulent dans les allées de la brocante
D'étranges visiteurs déambulent dans les allées de la brocante

D'étranges visiteurs déambulent dans les allées de la brocante

À 15h, se sont les Cischs qui ont fait leur apparition sur une scène improvisée en plein air, juste à côté de l'église du village pour donner un spectacle totalement déjanté. Un vrai et authentique spectacle de clowns qui incarnent deux savants raides foldingues équipés d'une machine extravagante dont ils finissent par perdre le contrôle pour la plus grande joie d'un public hilare qui assiste à un final pétaradant à souhait.

Les kischs en action
Les kischs en action
Les kischs en action
Les kischs en action
Les kischs en action
Les kischs en action
Les kischs en action
Les kischs en action
Les kischs en action
Les kischs en action

Les kischs en action

Ainsi donc se termine ce festival si bien nommé "Un été dans mon village". Un festival entièrement mis sur pied par la compagnie "Attrape souries" et rendu possible grâce à l'investissement d'un trentaine de bénévoles, qui n'habitent pas tous une des trois communes concernées (Lignerolles, Argenty et Teillet) mais qui ont tous le même désir, donner de la vie à nos villages et servir la culture en général avec un grand C.

Mais monter un festival n'est pas chose facile, car même si certains spectacles sont payants, mais toujours avec des tarifs modestes et accessibles à tous, équilibrer les comptes n'est pas chose aisée. Non, les organisateurs ne font pas de bénéfices comme certains le croient, chaque année, c'est un véritable casse-tête pour boucler les comptes.

À l'avenir, il faudrait que les communes investissent plus dans ces manifestations, car elles contribuent grandement à leur image et emmènent un peu de joie de vivre aux habitants.

P.Soulié

C'est la fin du spectacle, mais aussi du festival, peut être à l'année prochaine, mais ce n'est pas sûr.

C'est la fin du spectacle, mais aussi du festival, peut être à l'année prochaine, mais ce n'est pas sûr.

Barbara est heureuse, car le festival fut une belle réussite

Barbara est heureuse, car le festival fut une belle réussite

Barbara tire un bilan positif de "Un été dans mon village" et remercie les bénévoles.

Nota : Toutes les photos sont Didier Ciancia et philippe Soulié © tous droits réservés.

Tag(s) : #Teillet

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :