Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Locaux syndicaux : l'intersyndicale écrit au Maire de Montluçon

Sept organisations syndicales sur huit on adressé un courrier commun au Maire de Montluçon pour lui demander une rencontre à propos des locaux syndicaux pour lesquels la Mairie exige le paiement des charges.

Les syndicats s'étaient rencontrés peu de temps avant et ont pu comparer leur point de vue (lire ICI). Elles sont tombées unanimement d'accord pour demander le maintien de la gratuité des locaux y compris des charges importantes qui leur sont demandées, principalement en raison de la grande vétusté des bâtiments dans lesquels ils sont logés.

L'adjoint au Maire aux finances a en effet refusé de recevoir une délégation des syndicats et n'accepte que de les recevoir individuellement.

Pour les organisations syndicales, ce refus procède d'une volonté délibérée de les diviser et appliquer à chacune d'entre elles, un traitement différent en fonctions de critères non partagés. L'adjoint du Maire aux finances s’appuie d'ailleurs sur un arrêté du Conseil d’État à propos duquel il entend imposer une interprétation unilatérale.

Tout se passe comme si la majorité municipale recherchait l'affrontement à tout prix en refusant toute négociation et tout dialogue avec les syndicats. Dans ces conditions, le bras de fer paraît inévitable et chaque camp se prépare à en découdre.

Malgré tout, les syndicats tentent une dernière démarche pour rencontrer le Maire afin de mettre fin au dialogue de sourds qui ne peux que déboucher sur une radicalisation des positions de chacun.

Ci-dessous le courrier de l'intersyndicale au Maire daté du 29 septembre 2015 et non du 29 octobre comme cela a été tapé par erreur :

Locaux syndicaux : l'intersyndicale écrit au Maire de Montluçon
Locaux syndicaux : l'intersyndicale écrit au Maire de Montluçon
Locaux syndicaux : l'intersyndicale écrit au Maire de Montluçon
Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :