Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Remise des diplômes au GECAC en présence du nouveau sous-préfet
 Remise des diplômes au GECAC en présence du nouveau sous-préfet

Le nouveau sous-préfet, Eddie Bouttera nommé le 2 mai 2015 est visiblement un homme de terrain. En tout cas, c'est ce qui se dit dans son entourage et sa présence lors de la cérémonie de remise de diplômes au GECAC en atteste. L'homme est chaleureux, ce qui a grandement facilité le contact avec les récipiendaires, parmi lesquels, certains semblaient émus par la solennité de cet instant.

Abdou Diallo a tout d'abord rappelé les missions du GECAC et du GECAC tremplin, ainsi que le bilan impressionnant de cet établissement qui remplit de multiples missions. Le remplacement du personnel (congés, maladie, etc), la gestion des contrats de travail, la sécurisation des interventions auprès des usagers, la maitrise des coûts, l'anticipation des départs en retraite et leur remplacements.

La branche la plus importante de cette institution, c'est sans conteste la branche GECAC tremplin qui a permis à de nombreuses personnes (jeunes et moins jeunes) de trouver une formation qualifiante, tout en percevant un salaire durant toute la période d'études alternée avec des périodes de stages.

Sept formations sont inscrites au programme. Aide médico-psychologique (AMP), Éducateur spécialisé, Moniteur éducateur, Assistante de vie aux familles, aide-soignante, Agent d'entretien des bâtiments, auxiliaire de vie sociale et surveillant de nuit.

 Remise des diplômes au GECAC en présence du nouveau sous-préfet

C'est en 1995 que le GECAC a vu le jour, crée en partenariat avec l'APAJH. A cette époque, il n'y avait que deux salariés. Vingt ans plus tard le GECAC compte 110 équivalents temps plein. Au total et depuis sa création, ce sont 263 personnes qui ont pu bénéficier du dispositif de formation en alternance et qui ont pratiquement tous trouvé un emploi par la suite, dont une grande majorité en CDI.

On comprends aussi que le sous-préfet ait tenu à faire le déplacement, ne serait-ce que pour louer le fait que ce centre d'expertise, de gestion et de formation est le plus grand pourvoyeur de contrat d'avenir de Montluçon et de sa région, loin devant la mairie et la communauté d'agglomération. A propos du Contrat d'avenir, le préfet dira d'ailleurs "c'est un bel outil", histoire d'en faire la promotion.

Annie Bénézy, l'adjointe déléguée aux personnes âgées, à la santé et aux personnes handicapées et Nicolas Brien, élu d'opposition au Conseil municipal et suppléant du député, Bernard Lesterlin étaient également présents. Annie Bénézy s'est félicitée de la belle réussite du GECAC et du dynamisme de l'équipe qui l'anime et Nicolas Brien a surtout insisté sur le fait que le GECAC employait dix fois plus de contrats d'avenir (34 personnes) que la première ville de l'Allier (Daniel Dugléry ne manquera pas d'apprécier le compliment qui lui est adressé au passage).

Eddie Bouttera, avec à sa gauche, Abdou Diallo et à sa droite Nicolas Brien

Eddie Bouttera, avec à sa gauche, Abdou Diallo et à sa droite Nicolas Brien

l'intervention d'Eddie Bouttera lors de la cérémonie de remise des diplômes.

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :