Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rentrée sous tension à Desnos Aymé

Les choses bougent depuis le communiqué de presse de SUD éducation qui révélait, il y a deux jours à peine que la Direction départementale de l'éducation nationale envisageait de supprimer une classe à l'école Desnos-Aymé, alors que déjà l'autre école maternelle Maurice Carême a été fermée.

Ce nouveau scandale qui va aggraver les conditions de travail des enseignants et du personnel, pourrait bien provoquer la colère des parents qui résident sur Bien-assis et n'acceptent pas de voir leur quartier soumis à la diète à cause de l'austérité que le gouvernement et la municipalité veulent leur faire payer.

Pierre Mothet, élu sur la liste front de Gauche au Conseil municipal de Montluçon a souhaité réagir à cette situation et nous a envoyé le communiqué suivant :

Rentrée sous tension à Desnos Aymé

Communiqué de pierre Mothet, Conseiller municipal d’opposition au Conseil municipal de Montluçon :

Demain, mardi 1er septembre à 8h40, les élèves de la « nouvelle école » maternelle Desnos-Aymé feront leur rentrée, et force est de constater que les engagements de la municipalité et de la direction départementale de l’éducation nationale , suite à l’injuste fusion, n’ont pas été tenus.

Depuis 2014, je représente la ville de Montluçon, au sein du conseil d’école de cette maternelle, j’ai pu ainsi assister à toutes les étapes depuis l’annonce de la fusion en décembre 2014 à aujourd’hui. Et le constat est clair et dans cette histoire, les promesses n’engagent que ceux qui les croient. Les parents, les équipes éducatives, elles n’étaient pas dupes.

Il y a quelques jours Jean-Charles SCHILL, Adjoint aux affaires scolaires, se disait satisfait à l’approche de la rentrée dans cette école. La réalité est bien différente !

- La non livraison de la nouvelle salle d’activité promise pour la rentrée ne se fera que dans « quelques semaines »…

- Les questions sur l’accueil des enfants dès 2 ans, dans cette zone prioritaire, qui ont tant étaient soulignées, sont restées sans réponses concrètes…

- Et à présent, c’est au tour de La direction départementale de l'éducation nationale de préparer les esprits à la suppression d'une classe sur cette école dès demain, contrairement aux nombreuses promesses orales faites.

Oui décidément, malgré les discours, les décideurs et leurs mensonges, traitent avec un mépris effarant les enfants, les personnels et les parents des écoles Desnos-Aymé et Carême. C’est tout simplement insupportable et inacceptable !

Demain je serais bien évidemment aux cotés des acteurs de cette école et de ce quartier, à l’occasion de cette rentrée très particulière.

Pierre MOTHET

Conseiller municipal, membre du Groupe Front de Gauche du Conseil municipal de Montluçon

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :