Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 SUD éducation revendique moins d'élèves par classe

Depuis l'année dernière, les conditions de la rentrée scolaire, ne se sont pas améliorées. C'est le constat que tire SUD éducation Allier qui en plus de quoi, pointe des conditions de travail dégradées pour le personnel et un métier de moins en moins attractif en raison du gel du point d'indice de la fonction publique depuis de nombreuses années.

Face au mal-être dans les établissements scolaires, SUD éducation tente de fédérer les enseignants en mettant en avant des revendications qui favorisent l'unité des personnels. Or parmi ces revendications, il en est une qui est de nature à fédérer le corps enseignant, plus d'autres, c'est celle de "moins d'élèves pas classe", qui permettrait de meilleures conditions de travail pour les enseignants et une meilleure prise ne charge des enfants scolarisés.

Au-delà, SUD éducation perçoit la nécessité d'aller à la rencontre des personnel pour débattre des revendications. Raison pour laquelle les militants vont multiplier les heures d'informations syndicales (HIS) dans les écoles et les collèges.

Par ailleurs, dès le mois de novembre le syndicat organisera une formation syndicale sur la question des conditions de travail et une autre au printemps, dont la date n'est pas encore fixée, sur les réformes en cours. Parallèlement, SUD entend prolonger sa campagne sur les conditions de travail pour répondre au mal-être des enseignants face à des situations difficiles à gérer, souvent en relation avec le nombre d'élèves dont ils ont la charge.

SUD éducation va porter une attention particulière sur les deux zones à Montluçon, reconnues "zones d'éducation prioritaires" (les trois autres sont sur le Puy-de-Dôme).

À propos de l'école maternelle Desnos Aymé, SUD dénonce le jeu de dupes qui faisait croire que la fermeture de Maurice Carême et son regroupement avec Desnos Aymé se ferait sans suppression de postes, alors qu'un départ en retraite n'est pas remplacé. "Ce n'est pas correct, et ne sont pas des conditions de reprise sereine pour le personnel" conclu Erwan Charny.

Ci-dessous l'interview d'Erwan Charny par RJFM (1'22"), puis une deuxième vidéo de l'intégralité de la conférence de presse (25'13")

Interviex Erwan Charny de SUD éducation par RJFM (1'22")

Conférence de presse de SUD éducation (25'13")

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :