Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Déferlement de haine contre les travailleurs qui défendent leurs emplois
Déferlement de haine contre les travailleurs qui défendent leurs emplois

Haro sur les pilotes de ligne qui refusent de travailler plus sans gagner plus.

Haro sur les manifestants d’Air France dont certains ont pété un peu les plombs…mais ce n’est pas la première fois que cela arrive dans notre Pays.

Le Grand Patronat, le Pouvoir en place, la Droite, de nombreux médias jouent aujourd’hui les vierges effarouchées. Quels hypocrites !

A force de trahir leurs promesses, de décrédibiliser complètement la notion de Gauche auprès de la population laborieuse ou en recherche d’emploi, celles et ceux qui nous gouvernent vont continuer longtemps à faire semblant d’être étonnés que « ça chauffe un peu » parfois dans les relations sociales ?

A force de discriminer les militants syndicaux dans nombre d’entreprises, de virer celles et ceux qui veulent implanter un syndicat, les patrons s’attendent-ils à ce que les salariés victimes de vagues de licenciements se comportent comme des bisounours, alors qu’en parallèle les dirigeants des grandes entreprises s’accordent des millions d’euros comme retraite chapeau ?

A force d’essayer d’affaiblir les syndicats, à Montluçon et ailleurs, de différentes manières dont les lois passées et celles en préparation, les dirigeants politiques supporters du Patronat ne préparent-ils pas des lendemains tout empreints de violences physiques ? (la violence sociale, elle, est déjà vécue au quotidien par le monde du travail).

A force de se servir de l’épouvantail Front National en lui donnant un accès énorme aux médias pour tenter de rester au pouvoir (méthode initiée par Mitterrand dans les années 80), les socialistes ne prennent-ils pas un risque énorme avec l’avenir des libertés en France ?

Il est devenu comme ça, notre beau Pays de France ? On ne peut pas s’y résoudre.

Alors, quand celles et ceux qui décident de tout dans les douillets cabinets ministériels et les luxueux bureaux des Conseils d’Administration, relayés par des serviteurs locaux zélés, auront complètement détruit notre modèle social, il faudra sans doute encore que les plus ardents défenseurs des valeurs progressistes aillent au charbon, en première ligne, comme dans maints exemples de l’Histoire. Mais peut-être cette fois-ci il n’y en aura plus assez, ou bien seront-ils complètement découragés…

Bon, un peu d’optimisme. Gageons que la Gauche de la Gauche retrouvera des forces et fera taire, quand les nécessités du moment l’exigeront, ses divisions. Tiens, au fait, il reste un peu de temps pour la fusion des listes régionales EELV-PG-PCF. Rêvons un peu. Ca va peut-être se faire…

Michel Beaune

Tag(s) : #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :