Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'EHPAD de la Charité placé sous administration provisoire

L'EHPAD de la Charité à Lavault-Ste-Anne vient d'être placée sous administration provisoire. Cette mise sous tutelle avait été demandée avec insistance depuis des mois par le syndicat SUD santé, le comité de soutien aux salariés en lutte et par une grande partie des salariés eux-mêmes. C'est aujourd'hui chose faite pour une période de 6 mois renouvelable une fois, comme c'est la règle en pareil cas.

Pour beaucoup de salariés de l'établissement, c'est un véritable soulagement, car le conflit qui les opposait à l'association qui gère l'établissement avait pris des proportions hors de contrôle. l'Agence régionale de santé (ARS) et le Conseil départemental, ont par ailleurs conjointement indiqué que l'établissement était dans l'incapacité de répondre aux injonctions contenues dans le rapport en début d'année. Les deux tutelles concluent qu'elles ne disposent plus des garanties essentielles pour le maintien des prises en charge des résidants.

Dans un communiqué, la Présidente de "Retraite à la Charité" affirme sans rire que c'est l'association qui a demandé le "placement sous administration provisoire", alors que le Maire de Lavault St Anne, Samir Triki avait affirmé à plusieurs reprises par le passé que "jamais l'EHPAD de la Charité ne serait placé sous tutelle". En réalité, il s'agit d'un désaveu cinglant pour le conseil d'administration et pour sa Présidente, tant sur le plan de la gestion de l'établissement que sur celui de la gestion du personnel et surtout du dialogue social.

Pour le Maire de Lavault St Anne qui a voulu marquer de son empreinte, l'ouverture de l'établissement en s’imposant de fait dans la gestion de celui-ci, c'est un échec cuisant, car il est durement sanctionné en tant qu'administrateur et principal animateur de l'association. Ses méthodes brutales pour imposer sa gouvernance ont choqué le personnel et sont à l'origine du conflit le plus long de ces dernières années sur la région.

Françoise Depoux, la Présidente en titre a annoncé que l'association "Retraite à la Charité" allait se mettre en sommeil pendant quelque temps. C'est que de toute façon, cette dernière y est contrainte, puisqu'elle ne disposera plus des moyens pour continuer la mission qui était la sienne auparavant.

Cependant, pour reprendre plus tard la gestion de l'EHPAD, l'association devra se réformer profondément, ce qui ne sera pas possible sans la démission de tous les membres du conseil d'administration, Présidence en tête, puis qu'elle s'ouvre largement à l'extérieur en acceptant de faire rentrer de nouveaux membres disposant de solides compétences dans le domaine du médico-social, de la vie associative et de la gestion financière. Cela est possible avec le concours de l'autre association "Ensemble pour l'EHPAD de la Charité" qui dispose justement dans ses rangs de personnes expérimentées qui ont commencé à travailler avec sérieux sur les réformes à mener.

En attendant, c'est Pierre-Jacques Garcin, directeur de l'Ehpad d'Aigueperse (Puy-de-Dôme) qui a été nommé administrateur provisoire de l'établissement. Pour ce faire, ce dernier disposera "de tous les moyens de gestions" pour assurer et pérenniser le bon fonctionnement de l'établissement. Ce nouveau directeur a du pain sur la planche, à commencer par le dialogue social qu'il faudra réactiver, préalable indispensable pour redonner confiance aux équipes.

Philippe Soulié

Tag(s) : #Lavault St Anne

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :