Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le comité de défense de l'hôpital de Montluçon estime que la mobilisation citoyenne sera nécessaire

Le comité de défense de l'hôpital et des usagers s'inquiète pur l'avenir de l'hôpital public, après les révélation des deux organisations syndicales CGT et FO.

Surtout, les membres du bureau affirment qu'ils ne sont plus reçus par la direction du centre hospitalier, alors que les annonces qui leur parviennent remettent en cause les engagements qui avaient été pris auparavant. Raison pour laquelle le comité de défense de l'hôpital a décidé de faire parvenir le communiqué suivant à la presse :

Le comité de défense de l'hôpital de Montluçon estime que la mobilisation citoyenne sera nécessaire

Communiqué de presse du CODEPROD :

Comme de nombreux hôpitaux en France Le Centre Hospitalier de Montluçon connaît depuis plusieurs années des difficultés dont les causes sont multiples. Les différentes mesures qui ont été prises par les autorités ont souvent visé à des économies qui ont entraîné des suppressions de postes, des fermetures de lits, accentuant en réalité les difficultés. Ce n’était donc pas la bonne voie.

Ces dernières années, le Codeprod a multiplié des actions d’information et de sensibilisation de la population à propos des problèmes de l’Hôpital, à partir des éléments collectés auprès de sources diverses, notamment les organisations syndicales mais aussi en rencontrant la Direction de l’établissement. En effet, cette dernière ne refusait jamais de rencontrer le Codeprod. Or, il est pour le moins inquiétant qu’aujourd’hui la Direction refuse de nous recevoir, au moment où des mesures très négatives pour l’avenir de l’Hôpital et proposées par l’ARS ont été communiquées, notamment par les organisations syndicales, sans qu’aucun démenti n’ait été apporté.

Par exemple, le transfert au privé de l’oncologie, la dermatologie, le chirurgie viscérale et endocrinienne, la chirurgie orthopédique et la traumatologie, l’ORL, la stomatologie, envisagé par l’ARS porterait un coup fatal au redressement engagé de l’Hôpital, de même que la suppression de 60 lits et de plus d’une centaine de postes. Cette nouvelle annonce contredit complètement ce qui avait été promis il y a quelques mois avec la perspective d’arrivée de plusieurs médecins et la réouverture de services.

Le total mutisme de la Direction de l’Établissement ne peut que renforcer l’inquiétude de celles et ceux qui sont attachés au Service Public de Santé qu’est l’Hôpital. La faiblesse de réaction des autorités politiques est tout aussi inquiétante, alors que dans d’autres domaines la communication ne manque pas, loin s’en faut.

Le Codeprod incite les usagers du bassin montluçonnais à être vigilants quant à l’évolution de la situation. La prise en charge de la santé de la population passe par la défense de l’Hôpital et le renforcement de son potentiel. La mobilisation citoyenne sera sans doute nécessaire pour empêcher ce qui semble être une attaque sans précédent de l’Hôpital Public.

Montluçon, le 30 octobre 2015

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :