Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ah! Putain ce que je l’aime mon HLM !
Ah! Putain ce que je l’aime mon HLM !

Ici à Fontbouillant, je ne sais combien il y a de nationalités, d’origines différentes, mais mon quartier est bigarré comme arc-en-ciel. Il y a des Français, des Creusois, des Turcs, des Kurdes, des Algériens, des Marocains, des Tunisiens, des Maliens, des Congolais, des Ivoiriens, des Mahorais, des Irakiens, des Syriens, des Vietnamiens, un Belge, un Anglais, un Allemand, il y a des Roms, des Manouches, des bonnes sœurs, un imam, des salariés, des chômeurs, des sans-droits, des handicapés, des rsaïstes, des retraités, beaucoup de misère, bref un tableau apocalyptique, un cocktail explosif si on en croit le discours commun aujourd’hui … Brrr! j’ai peur, j’endure, qu’est-ce que je souffre de ma condition.

Ce n’est pas le Paradis, certes, il y a des tensions, des incompréhensions, des incivilités comme partout ailleurs y compris là où il n’y a ni misère, ni étrangers, ni difficultés accumulées. Ce n’est pas le Paradis, il n’y a pas de paradis, nulle part, il y a juste la Vie et les Humains qui s’en dépatouillent comme ils peuvent avec plus ou moins de bonheur, de paradoxes, d’errance et ce dans leurs circonstances particulières, familiales, sociales, territoriales, nationales, mondiales et temporelles ; nous sommes TOUS des êtres circonstanciels.

Toutefois ce que je remarque et ai toujours remarqué, c’est que les moments de crise de violence, rares, n’étaient pas provoqués par une nationalité ou l’autre, par une origine ou l’autre, par l'impossibilité de vivre ensemble, NON, mais par l’abus d’alcool le plus souvent ou de quelque autre produit illicite. Incroyable, non ? Et bien c’est de fait, or l’alcool est une immense source de revenus de ce bel Etat de Droit, n’est-il pas ? Cet Etat qui tente de nous convaincre que le problème et dans la diversité, n’est-il pas ?

J’ajouterais à ce constat que chaque crise majeure, qui dure, où voitures brûlent, où croix gammées et insultes racistes pourrissent nos murs correspondent aux campagnes d’instrumentalisation des médias sur (quelques exemples) : le conflit Israelo-Palestinien ( conflit me paraît un euphémisme), les Migrants, la Turquie et le Kurdistan ou, et là c’est je pense, le plus souvent, l’instrumentalisation de la « valeur » TRAVAIL qui crée chez le salarié pauvre, une crispation voire une détestation de ses voisins sans activité. Or cette campagne d’instrumentalisation ne cesse jamais ni à la télé, ni dans les journaux, ni à la radio, relayés, hélas, par les partis politiques et même ceux dits « progressistes » qui ne s’adressent qu’aux salariés. Cette nouvelle échelle des valeurs est certainement celle qui crée le plus de haine, et qui même initie le racisme et bien d’autres discriminations.

Mais voilà, bon an, mal an, mon quartier est tranquille, nous nous réjouissons ensemble des printemps, des beaux jours, nous indignons des mêmes tragédies, nous vaquons de façon très civilisée en zone de misère et ce, de façon très digne, et là, je nous accorde un mérite supplémentaire, car la misère n’est pas et n’a jamais été propice à la tempérance, à la civilisation. Ah! putain….

Nanou Ferrier

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :