Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Choc sur Crise ou, quand le Trop se révèle Trop
Le Choc sur Crise ou, quand le Trop se révèle Trop

Quinze jours de passés, aussi efficaces que des années d’histoire de recul, et je regarde, j’observe, demande au monde, à mes pareils "Alors, où en sommes-nous ?"

Les premiers hurlements vengeurs de certains se sont tus, c’était une réaction épidermique. Les questions arrivent, nombreuses, et non suscitées par l’infernale propagande médiatique qui renvoie ce choc en milliers et quotidiens échos, comme des répliques de séisme.
Mais voilà, beaucoup s’éloignent de « la voix de son maître », se réfugient dans le quotidien si âpre pour nombre d’entre eux et du coup se libèrent de la haine entretenue, de la suspicion comme règle de vie . "On" s’interroge dans le Peuple dit d’en bas … "On" sait que ce choc sera l’occasion d’appauvrir encore la population, histoire de payer les militaires, la police, les opérations spéciales et la surveillance à tous crins, histoire d’enrichir un peu plus les Grands de la démocratie déclarée.

"De toutes façons, ce n’est pas bon pour nous … Et cet Etat d’Urgence, c’est quoi ? Une guerre au peuple pour éviter toute contestation ? …. C’est horrible ce qu’ont fait ces jeunes, intolérable, mais ce qu’on nous fait c’est intolérable aussi, c’est même étonnant qu’il n’y ait pas plus de terroristes. Comment envisager sa vie quand on t’empêche de t’envisager dans la vie ailleurs qu’au Pôle Emploi ou à quémander dans les services sociaux pour survivre ? … etc."

En écoutant ces éclats de pensée, je me disais que le Peuple d’en bas a meilleure tenue que nos élites, celles qui sans cesse sèment guerre, haine, racisme, détestation de l’autre. Ils ont une meilleure maîtrise d’eux-mêmes tant ils sont choqués par les manières expéditives et guerrières qu’utilisent nos gouvernants réactionnels pour répondre à un véritable problème, qu’ils ont toutes les chances de multiplier. Le Peuple d’en bas s’étonne aussi que l’État trouve immédiatement de l’argent pour financer tout ça, alors qu’il s’en disait dépourvu depuis bien des bises venues et reparties : « C’est comme pour les banques, ils n’ont pas d’argent pour la société, pour le social, ils n’en ont que pour les riches et la guerre, parce que la guerre ça rapporte aux riches. »
Je me suis aperçue aussi en discutant avec les uns et les autres qu’ils étaient bien plus conscients que le croient souvent les professionnels de la politique, du démantèlement systématique des services publics, qu’ils le savent car ils en sont les premières victimes et n’ont pas qu’une approche théorique. Alors, pourquoi si peu de mobilisation ? "Comment veux-tu encore croire à cette politique qui dit nous défendre et ne se défend qu’elle-même ? A nous prendre pour des cons, à ne nous prendre que pour des cons d’électeurs au moment des élections …" "C’est pour nous qu’on veut se battre maintenant, pas pour eux, ça suffit !".
J’ai aussi été agréablement surprise de ne pas voir ce Peuple qui est le mien sombrer dans l’exaltation patriotique et nationaliste, de ne pas voir tant de drapeaux que ça flotter aux fenêtres, alors que certains avaient crû opportun d’en vendre dans la rue "10 euros l’un, 15 les deux !" On se serait crû à la vente aux enchères de Bécaud …

"A sortir les drapeaux, ça va énerver encore plus les fadas ! Vont pas mettre un flic derrière chaque personne, non ?" …. "Déjà chacun aurait de quoi vivre en France, tous se sentiraient plus français c’est sûr" …

Victimes premières de la Crise, laissés en état de survie depuis des années, aussi touchés, choqués que chacun de la barbarie des actes commis le 13 novembre à Saint-Denis et Paris, le Peuple d’en bas m’a dit tous ces jours que les moutons, ce n’était pas eux, que les agités, ce n’était pas eux, que les profiteurs, ce n’était pas eux, que les responsables ce n’était pas eux, que, toutes origines confondues, les Français c’est eux qui ne veulent plus de ce Vieux Monde dégueulasse Ici et Ailleurs.

Nanou Ferrier

Le Choc sur Crise ou, quand le Trop se révèle Trop
Tag(s) : #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :