Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les riverains d'All'Chem en assemblée générale

L'Association des riverains d'All'Chem (ARAC) se porte bien, en témoigne les 35 personnes présentes dans la salle Salicis ce mercredi 18 novembre. La Présidente, Catherine Genet avait bien craint un moment que les habitants ne se déplacent pas assez nombreux, même qu'elle me susurra à l'oreille, "s'ils ne viennent pas, s'en est fait de l'association".

C'est dire à quel point cette militante associative, pleinement investie pour défendre son quartier s’inquiète pour l'avenir de cette association citoyenne qui ne dispose que de peu de moyens. Pourtant, elle n'hésite pas à s'affronter aux lobbies industriels, alors que les élus, eux, sont peu enclins à se mettre à dos le patron d'All'Chem pourvoyeur d'emplois.

Mais les habitants du quartier de Blanzat ont répondu en nombre à l'invitation de l'ARAC. 35 personnes se sont déplacées, visiblement heureuses de se retrouver. Après avoir renouvelé leur carte d’adhésion, chacun a pu regagner sa place avant que ne commence l'assemblée générale.

beaucoup d'adhérents en ont ptofité pour renouveler leur carte à l'ARAC03

beaucoup d'adhérents en ont ptofité pour renouveler leur carte à l'ARAC03

C'est donc rassérénée que la Présidente sortante a pu ouvrir la séance en donnant lecture de son rapport d'activité dont voici le contenu

Les riverains d'All'Chem en assemblée générale

Rapport moral : assemblée générale ARAC03 par Catherine Genet.

Les riverains d'All'Chem en assemblée générale

Je rappelle que notre association a été crée en juin 2013 et nous faisons ici le bilan de la deuxième année de son fonctionnement.

Il s’agissait cette année de suivre ce que nous avions déjà mis en place l’an passé.

A la suite de l’exercice organisé par la préfecture il s’est avéré que les gens n’entendaient pas la sirène ou très peu, il a été mis en place de sirènes supplémentaires, je crois que l’on peut se féliciter de notre action car nous avions été très prégnants à ce sujet.

Monsieur Simonnet avait promis un certain nombre d’amélioration sur la sécurité, le bruit, les odeurs avant la fin de l’année2014. N’ayant rien vu venir, après vérification autour de l’usine fin 2014, nous avons écrit à Mr Simonnet et Mr Morizot pour demander des explications sur l’absence des travaux, les produits utilisés et stockés dans l’usine, l’enquête sur les accidents survenus en 2013 et 2014.

Pas de réponse ! Nous avons réitéré 2 mois après (toujours en lettre recommandée) Mr Morizot a répondu par mail : "Nous réfléchissons à la bonne manière de communiquer sur les sujets évoqués dans votre lettre…comme discuté avec la <DREAL nous vous proposons d’aborder l’intégralité des questions lors de la prochaine réunion CSS qui devrait avoir lieu au mois de juin".

Ayant élargi notre mandat comme on l’avait décidé à la dernière A.G , nous avons adhéré à la Fran et écrit au préfet à propos des plastiques stockés sur le terrain de l’usine MY Team qui est fermée depuis la liquidation, en lui rappelant qu’il s’était engagé à ce que tout le stock soit enlevé au plus tard fin 2014 et qu’on était déjà fin février : les plastiques n’avaient pas bougés !

Dans sa réponse il disait faire suivre au service concerné, nous lui avons donc précisé qu’il était responsable en cas d’accident ou d’incendie ce en quoi il nous a répondu que tout serait enlevé fin 2016 au plus tard car il faut trouver les propriétaires de ces plastiques, comme certains d’entre eux sont là depuis fort longtemps on imagine bien que cela risque de durer si nous ne faisons pas pression sur lui d’une façon significative.

Au mois de juillet, après les attentats sur les sites Seveso, le président de la république demandait que tous les sites Seveso renforcent leur sécurité. Nous avons donc demandés à nos deux directeurs ce qu’ils comptaient faire pour la sécurité de l’usine, ayant constaté de visu qu’il n’y avait toujours pas de caméras, le grillage n’avait pas été remplacé, que nous n’avions pas de réponse sur le stockage des produits dangereux et sur la réduction des nuisances olfactives…. Pas de réponses.

Nous avons également demandé au préfet qu’il vienne constater par lui-même la vétusté de l’usine et l’absence très visible de clôture sécurisée. Pas de réponse.

A chaque fois en parallèle à nos actions nous avons communiqué par voie de presse les radios, la Montagne, et je voudrais ici remercier particulièrement Philippe Soulié de regardactu.com pour la façon très professionnelle avec laquelle il nous suit et nous soutient dans nos actions en les répercutant sur son site n’hésitant pas à enquêter lui même !

Nous avions en parallèle écrit au directeur d’Adisseo afin qu’il réduise les nuisances sonores de leur ventilateur et réduire également les odeurs.

Apparemment ils ont fait quelques travaux qui réduisent le bruit. Nous avons également demandé au Maire la réduction des taxes compte tenu de la dévaluation de nos biens, pas de réponse à ce sujet ! Nous avons eu une réunion avec Nelly Depriester nous assurant qu’elle nous soutenait dans notre demande, elle est, hélas, bien la seule.

A la suite de la réunion avec Mr Simonnet, la mairie s’était engagée à faire des améliorations sur le "look" de notre quartier : nous avons 3 bancs et 3 poubelles sur l’ex voie ferrée, dont 1 posée à coté des containers servants de poubelle aux magasins du centre commercial. … mais l’entretien des trottoirs des terrains de jeux pour les enfants … rien n’a été fait, laissant tout à va l’eau. La réunion du CSS a eu lieu en septembre et non en juin, lors de cette réunion

Les riverains d'All'Chem en assemblée générale

Le sous- préfet qui a changé entre temps, nous a assuré que les produits dangereux étaient stockés bien à l’abri et qu’il n’y avait pas de souci. Apparemment, il n’y a pas eu de nouvelles constructions dans l’usine pour y stocker des produits dangereux on suppose donc qu’ils sont toujours dans les magasins qui longent la rue Darwin, là où ils étaient stockés autrefois.Ce qui ne semble pas un lieu si sécurisé que ça ! Lors de cette réunion All’Chem a présenté son bilan annuel et répondu à nos demandes sur les travaux promis Le mur anti bruit ne peux se réaliser parce qu’il déborderait sur la rue ! Le nouveau portail est commandé il sera mis avant la fin de l’année, vu qu’il reste toujours ouvert on se demande à quoi il servira ?

Ils vont relier les organes de respiration des cuves de stockage de déchets aux colonnes d’abattage, ce qui évitera la propagation des vapeurs dans l’air lors des opérations de chargement / vidange. Deux cuves de stockage sur trois situées au bord de la route seront supprimées avant la fin 2015. Une deuxième pompe à vide a été achetée afin de réduire les rejets organiques. Elle sera installée début 2016.

Ils n’arrivent pas à diminuer le bruit des ventilateurs et vont se rapprocher d’Adisseo pour savoir comment ils ont fait ! Ils ont parait-il, diminué les émanations, nous aimerions bien savoir si vous constatez une différence. Lors du CSS la DREAL nous a informé que le confinement allait se mettre en place : pour ce faire il y aura un opérateur payé par l’état pour

1) une mission d’ingénierie :

-Information des riverains concernés

-l’assistance administrative, technique et financière des propriétaires

-la vérification des travaux

- l’organisation de comités de suivi

2) la réalisation des diagnostics d’étanchéité

- Les travaux nécessaires sont financés à hauteur de 50% par les partenaires PPRT en complément du dispositif de crédit d’impôt de 40%( ceux qui ne payent pas d’impôt seront remboursé de leur frais par ceux –ci.)

- Il reste 10% çà la charge des propriétaires.

- La réunion de communauté d’agglo a voté la somme de 119500 euros à cet effet partant du principe qu’il y a 60 foyers concernés en bleu foncé et 150 en bleu clair

Il a été bien précisé que les propriétaires qui ne veulent pas faire les travaux maintenant mais qui voudraient s’y engager, par remord plus tard, ne pourraient plus bénéficier des aides de l’état. Lors de la vente ou la location de ces biens il est obligatoire de déclarer qu’il y a une obligation de confinement. Nous attendons donc que tout cela se mette en place.

En novembre, nous avons participé au Forum des associations en présentant des photos de l’usine et de ses abords ainsi que des 20 000 tonnes de déchets plastiques. Nous avons fait sensation car très peu de gens sont au courant de tout ça. Bernard Blanc avait très gentiment prêté son ordinateur pour présenter le site de l’association et nous avons distribué un bon nombre de flyers parlant de tous ces sujets qui nous préoccupent dans notre quartier.

Vous n’êtes pas sans vous avoir constaté la plongée dans le noir total de notre quartier de 23 h à 6 h du matin. Nous avons établi une pétition pour réclamer un lampadaire sur deux dans toute la ville. Tous ceux qui ont signés ont du recevoir la réponse du maire.

J’avais fait également une lettre au nom D’Arac m’étonnant qu’un quartier classé Seveso puisse être dans le noir complet. Je n’ai pas eu de réponse à ce courrier là mais j’ai répondu à la lettre que nous avons tous eu et voici ma réponse :

Les riverains d'All'Chem en assemblée générale
Les riverains d'All'Chem en assemblée générale
Les riverains d'All'Chem en assemblée générale
Les riverains d'All'Chem en assemblée générale

Le point N° 2 concernait le renouvellement du bureau. Tous les membres sortant ont été réélus à l'unanimité, preuve s'il en fallait que le travail accompli a largement été plébiscité par les adhérents.

Les membre du Bureau :

- Catherine genet (Présidente)

- Collette Picot (Vice Présidente)

- Daniel Picaud (Trésorier)

- Carmen Roederer (secrétaire)

- Bernard Blanc

- Alain Creuzat

- Anne-Marie Cargnelutti

La troisième partie de l'assemblée générale a surtout permis aux adhérents de s'exprimer et de poser des questions. Certains ont également suggéré des initiatives comme par exemple, faire signer une pétition dans le quartier pour faire rétablir l'éclairage, ou du moins, une partie de celui-ci en faisant valoir qu'avec la présence d'une usine classée SEVESO II seuil haut, Blanzat est une zone d'habitations à risques qui devrait normalement rester éclairée pour faciliter le travail des secours en cas d'incident grave. D'autres, n'excluent pas une manifestation ou un rassemblement devant la Mairie ou la sous-préfecture.

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :