Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Regard-Actu déclaré persona non grata à Athanor !

La réaction ne se sera pas fait attendre après la publication de l'article de Regard-Actu à propos du concert de Francis Cabrel. C'est la Directrice du Centre Athanor elle-même qui nous a rappelé pour nous tancer vertement comme de petits garçons qui auraient commis une lourde faute. Songez donc, nous avons osé critiquer l'organisation du concert de Francis Cabrel.

Pourtant, les récriminations que Didier Ciancia a formulé ne concernaient pas plus le personnel que la direction d'Athanor. Les reproches s'adressaient très clairement aux responsables de la production du concert qui ont encadré et entravé le travail de notre photographe présent sur place.

Mais la Directrice du Centre Athanor ne l'entend pas de cette oreille et nous a fait clairement comprendre que c'est Regard-Actu qui avait sollicité le services de communication afin de couvrir cet évènement. Par conséquent, nous aurions dû accepter les règles qui étaient imposées sans discuter. C'est une manière de voire les choses pour le moins surprenante. Car les médias n'avaient pas d'autre alternative que de formuler une demande, s'ils voulaient pouvoir prendre des photos pendant le concert de l'artiste, comme le prouve d'ailleurs le message que la direction de la communication nous a fait parvenir le 10 novembre (voir ci-dessous).

Regard-Actu déclaré persona non grata à Athanor !
Regard-Actu déclaré persona non grata à Athanor !
Regard-Actu déclaré persona non grata à Athanor !

Nous nous sommes donc pliés aux conditions qui nous furent imposées au dernier moment et qui étaient non négociables. La sécurité allant jusqu'à demander que Didier Ciancia se sépare de son appareil photos (pour le déposer en consigne) une fois les deux premières chansons passées, ce qu'il a refusé de faire, préférant quitter le concert plutôt que de se soumettre à cette injonction.

De telles méthodes constituent une entrave au droit d'informer librement. Et que l'on ne nous objecte pas que nous voulions commercialiser les photos, puisque le site sur lequel elles sont diffusées est strictement gratuit ( les photos de ce type protégées par ©) , et notre travail entièrement bénévole.

Mais il y a bien plus grave. La directrice nous a fait savoir que Didier Ciancia ne serait plus accepté dans aucune manifestation au Centre Athanor. Cette décision discriminatoire prise contre un média est inacceptable, car en plus de cela c'est très clairement une mesure de rétorsion à notre endroit.

Nous le disons solennellement, Regard-Actu ne cédera jamais à ces pressions. Le droit de critiquer fait partie de notre activité et il est sacré. Il est hors de question de nous laisser inféoder à un quelconque groupe d'intérêt. Par ailleurs, le publireportage n'est pas notre tasse de thé. Aussi, entendons-nous conserver notre liberté d'expression, quel que soit le prix qu'il faudra payer pour cela.

Au lendemain de l'attentat contre Charlie hebdo les "je suis Charlie" ont fleuri sur la toile. Certains brandissaient même un crayons en signe de soutien à la presse en général, surtout pour qu'elle puisse continuer à user de sa liberté d'expression, y compris quand cette presse est irrévérencieuse, comme c'est le cas pour ce journal. Dès lors, comment pouvons nous accepter qu'un média soit écarté, parce qu'un article n'a pas plu à la directrice d'un centre (qui plus est) érigé avec l'argent des contribuables ?

Regard Actu refuse de se plier à cette interdiction et présentera des demandes pour continuer à couvrir l'information sur Montluçon. Nous demandons également à Valérie Tailhardat, adjointe à la culture et à la valorisation du patrimoine d'intervenir auprès de la directrice d'Athanor pour que soit mis un terme aux tentatives d'intimidation contre les médias.

Philippe Soulié, rédacteur du site.

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :