Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 4 décembre dernier, le grand palais accueillait le greenwashing une espèce de grand-messe organisée par les grands groupes qui contribuent à polluer la planète, mais prétendent ensuite présenter es solutions pour préserver l'environnement.

Des journalistes de la plate-forme des médias libres étaient sur place et ont pu constater que les militants de la cause climatique ont été refoulés sans ménagement alors que cette exposition était censée être ouverte au public. Un contrôle qui s'est essentiellement effectué au faciès et sans qu'aucune explication ne soit donnée. Nous assistons là aux effets directs de l'état d'urgence qui limite la libre circulation des personnes sans avoir à rendre compte des atteintes aux libertés individuelles et collectives.

Les journalistes ont eux-mêmes été entravés dans l'exercice de leur profession. Tout cela pour empêcher une confrontation démocratique entre les pollueurs de la planète qui prétendent ensuite la sauver et les militants de la cause climatique qui souhaitent avancer leurs propres propositions.

En envoyant les CRS, le gouvernement montre clairement de quel côté il se situe. Ceux qui prétendaient vouloir combattre la finance, en sont maintenant les plus fidèles serviteurs.

Ci-dessous la vidéo réalisée par Stéphane Trouille, journaliste des médias libres :

Tag(s) : #Environnement

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :