Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'union sacrée pour défendre l'hôpital !

On n'avait jamais vu ça pour une manifestation de l'hôpital. Environ 2 000 personnes ont défilé de l'hôpital jusqu'à la Place Piquand le 5 décembre pour refuser le nouveau plan de baisse des effectifs. Le Copermo avait en effet exigé la fermeture immédiate de 35 lits en médecine et la suppression de 40 emplois avant la fin de l'année.

Cette décision a provoqué un tollé général. A gauche comme à droite les élus sont monté au créneau pour expliquer que de telles dispositions allaient mettre l'hôpital en grande difficulté.

Pourtant, les élus de droite et du Parti socialiste avaient participé plus ou moins activement, ou approuvé les phases précédentes de restructurations qui à chaque fois, c'étaient soldé par des diminutions importantes de personnel. Les uns et les autres estimant que ces coupes drastiques dans les effectifs étaient nécessaires pour le retour à l'équilibre budgétaire de l'hôpital, pour reprendre la vieille ritournelle libérale abondamment utilisée pour détruire les services publics.

Un autre élément a également joué à plein, c'est la mobilisation exceptionnelle des médecins hospitaliers qui se sont joints au mouvement dès le début de la nouvelle annonce de la suppression de postes de personnel soignants dans les services dont ils ont la charge. Pour eux, ce fut l'annonce de trop. Si bien que dès le premier rassemblement dans la cour de l'hôpital le 12 novembre dernier, beaucoup d'entre eux étaient présents aux côtés du personnel hospitalier et de leurs syndicats. D'ailleurs, un d'entre-eux a même pris la parole pour bien signifier qu'ils rentraient en résistance.

Leur mobilisation a probablement joué un rôle non-négligeable pour convaincre les élus de tous bords de rentrer eux aussi dans la danse, ce qui devenait urgent pour eux, car les élections régionales se profilaient déjà à l'horizon (proche).

C'est ainsi que cette journée a pu apparaitre à certains comme une journée d'union sacrée pour sauver l'hôpital, alors qu'en réalité les arrières-pensées politiques dictent la conduite de beaucoup d'élus, surtout désireux de limiter les dégâts face à la montée inexorable du FN.

Le tout est de savoir maintenant ce qui se passera après les élections régionales. L'attaque contre l'hôpital de Montluçon (et son personnel) est, pour le moment, mise en sommeil. Mais cela ne durera guère, car la promesse de ne pas toucher aux effectifs et au nombre de lits en médecine n'est valable que jusqu'à la fin de l'année. Dès le début de l'année prochaine, le COPERMO repointera le nez et posera à nouveau ses conditions. Il faudra alors remobiliser le personnel et les usagers pour imposer d'autres choix. Les syndicats, le comité de défense de l'hôpital et les médecins y sont prêts. Mais les politiques suivront-ils ? On verra bien...

Situation étrange où l'on voit des élus de droite poser au milieu des manifestants, avec le drapeau de la CGT qui flotte derriere eux. Ils n'iront tout de même pas jusqu'à boire le vin chaud ensemble.

Situation étrange où l'on voit des élus de droite poser au milieu des manifestants, avec le drapeau de la CGT qui flotte derriere eux. Ils n'iront tout de même pas jusqu'à boire le vin chaud ensemble.

Le comité de défense de l'hôpital de Montluçon également actif dans cette lutte

Le comité de défense de l'hôpital de Montluçon également actif dans cette lutte

La mutuelle familiale et des agents hospitalier de l'hopital de Moulins ont également défilé en signe de solidarité.
La mutuelle familiale et des agents hospitalier de l'hopital de Moulins ont également défilé en signe de solidarité.

La mutuelle familiale et des agents hospitalier de l'hopital de Moulins ont également défilé en signe de solidarité.

Pendant la manifestation
Pendant la manifestation
Pendant la manifestation
Pendant la manifestation
Pendant la manifestation
Pendant la manifestation
Pendant la manifestation
Pendant la manifestation
Pendant la manifestation
Pendant la manifestation
Pendant la manifestation
Pendant la manifestation
Pendant la manifestation
Pendant la manifestation
Pendant la manifestation
Pendant la manifestation

Pendant la manifestation

L'union sacrée pour défendre l'hôpital !

Didier Ciancia était aussi présent lors de cette manifestation. Voici quelques beaux clichés réalisés par lui.

Clichés Didier Ciancia © tous droirs réservés
Clichés Didier Ciancia © tous droirs réservés
Clichés Didier Ciancia © tous droirs réservés
Clichés Didier Ciancia © tous droirs réservés
Clichés Didier Ciancia © tous droirs réservés
Clichés Didier Ciancia © tous droirs réservés
Clichés Didier Ciancia © tous droirs réservés
Clichés Didier Ciancia © tous droirs réservés
Clichés Didier Ciancia © tous droirs réservés
Clichés Didier Ciancia © tous droirs réservés
Clichés Didier Ciancia © tous droirs réservés
Clichés Didier Ciancia © tous droirs réservés
Clichés Didier Ciancia © tous droirs réservés

Clichés Didier Ciancia © tous droirs réservés

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :