Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Maire de Lavault Ste Anne refuse de répondre aux questions

Lors de la séance du Conseil municipal de Lavaut Ste Anne, qui se tenait le 2 décembre, la question de la mise sous administration provisoire de l'EHPAD de la Charité n'a toujours pas été mis en débat. Le Maire, Samir Triki n'a pas jugé utile de mettre cette question à l'ordre du jour au prétexte que la municipalité n'a rien à voir la dedans.

Pourtant, 6 places (3 au titre de la municipalité et 3 au titre du legs Paillhou) sur les 9 qui composent le Conseil d'administration de l'association "Retraite à la Charité" qui gérait l'EHPAD jusqu'à l'arrivée de l'administrateur provisoire, sont de fait des places réservées aux élus ou à des proches de ceux-ci. Dans ces conditions, on a du mal à croire que la municipalité ne soit pas concernée par ce qui se passe au sein de l'établissement, d'autant plus que la Présidente de cette association est elle aussi une élue municipale proche du Maire.

Les membres du comité de soutien assistent aux débats
Les membres du comité de soutien assistent aux débats

Ce jour-là, plusieurs membres du comité de soutien aux salariés de la Charité étaient présents dans la salle. A la fin du Conseil municipal, une fois la séance levée, Regard actu a demandé au Maire pourquoi il avait fait l'impasse sur ce sujet et si les conseillers avaient été informés des décisions prises par l'ARS. Ce dernier a répondu sèchement "il n'y avait aucune raison de le faire". Également interrogé à propos de la vidéo déposée sur YouTube qui le met gravement en cause ainsi que la Présidente de l'association, il a simplement affirmé qu'une plainte avait été déposée par lui-même contre ceux qui avaient pris cette vidéo et l'avait mis en ligne, mais a refusé de répondre sur le fond, se retranchant derrière le fait que la procédure était en cours. En outre, le Maire a affirmé qu'il irait jusqu'au bout dans cette affaire.

Par cette déclaration, Samir Triki reconnait qu'il n'est absolument pas disposé à trouver une issue au conflit qui secouait l'EHPAD jusqu'à sa mise sous administration provisoire par les autorités de tutelle. Dans ces conditions, on voit mal comment l'ARS pourrait décider dans six mois de confier à nouveau les rennes de l'établissement à une association qui ne pense qu'à régler ses comptes avec les salariés et leur comité de soutien. C'est sûr qu'avec eux aux commandes, le conflit repartirait de plus belle.

C'est donc un nouveau tract d'information que le comité de soutien a rédigé et se prépare à distribuer à la population de Lavault Ste Anne. Celui-ci est en cours de rédaction et devrait être distribué prochainement. Regard Actu le diffusera sur le site dès que possible. Revenez nous lire.

Tag(s) : #Lavault St Anne

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :