Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pas de suppressions d'emplois à l'hôpital de Montluçon avant la fin de l'année, mais après ?

Nicolas Brien et Philippe Verdier l'affirment, il n'y aura pas de suppressions d'emplois à l'hôpital avant la fin de l'année. C'est peut-être la fin de la phrase qui est la plus importante, car elle laisse à penser que l'avenir n'est pas garanti pour autant.

Pour parler cru, il ne se passera rien avant les élections régionales, mais rien ne dit que les autorités administratives ne reviendront pas par la suite à la charge, d'autant que d'autres projets sont également à l'ordre du jour comme par exemple la création d'un groupement hospitalier et le partenariat avec la clinique. Les syndicats de l'hôpital et le comité de défense de l'hôpital entendent bien rester vigilants et maintiennent bien évidemment la manifestation du 5 décembre (départ à 14h 30 de l'hôpital)

Ci-dessous le communiqué de Nicolas Brien et Philippe Verdier :

Pas de suppressions d'emplois à l'hôpital de Montluçon avant la fin de l'année, mais après ?
Pas de suppressions d'emplois à l'hôpital de Montluçon avant la fin de l'année, mais après ?

COMMUNIQUE DE PRESSE : il n’y aura pas de suppressions d’emplois à la fin de l’année à l’Hôpital de Montluçon

Ce mardi 1er décembre, nous avons emmené une délégation au Ministère de la Santé, à Paris. Au cours d'une réunion de deux heures au cabinet de la Ministre, nous avons défendu la qualité du service public hospitalier à Montluçon.

Nous avons demandé fermement à la Ministre d'écarter la proposition des autorités administratives (COPERMO) de supprimer 40 postes à l’Hôpital de Montluçon avant la fin de l'année. Pour nous, cette décision menaçait clairement de ruiner le redressement de l’Hôpital amorcé depuis trois ans, en décourageant le recrutement de nouveaux médecins, en sapant le moral des personnels, et en semant le doute parmi les habitants du bassin de Montluçon.

Nous avons rappelé que l’hôpital a réalisé plus de progrès en trois ans qu'il n'en avait réalisé en vingt ans. Depuis 2012, la priorité a été donnée au redressement de l’Hôpital, avec :

- le recrutement de 36 médecins en moins de deux ans

- la réouverture de l’unité de soins intensifs de cardiologie

- l'ouverture de la coronarographie (effective en décembre)

- l'ouverture de l'unité neuro vasculaire (prévue début 2016)

- l'installation d'un nouvel IRM pour une imagerie médicale de qualité

- des efforts considérables du personnel, dont la productivité a augmenté de 22%

- une gestion rigoureuse qui s'est traduite par une réduction drastique du déficit budgétaire

Le cabinet de la Ministre a reconnu les efforts exceptionnels réalisés par les personnels de l’Hôpital de Montluçon et a salué la qualité du travail de l’équipe médicale, de l’ensemble des professionnels et de la direction. Au terme de la réunion, il a été convenu qu'il était inenvisageable de briser cette dynamique de redressement. Pour consolider les progrès accomplis par l’Hôpital de Montluçon et pour garantir les ressources du service public, il a été convenu qu'un contrat de retour à l'équilibre financier (CREF) serait signé à l'été 2016. Aucune suppression de poste n'interviendra à la fin de l'année 2015.

Nous saluons la décision du Ministère et prenons l'engagement de défendre jusqu'au bout notre hôpital. Nous invitons les habitants du bassin de Montluçon à manifester leur attachement au service public hospitalier en se rassemblant, sereinement et dans un esprit d'unité, le samedi 5 décembre prochain à 14h30, devant l'établissement.

Nicolas BRIEN Député Suppléant

Philippe VERDIER Président de la CME

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :