Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La CGT Allier reçue au Ministère du travail

L'UD CGT Allier et l'UL CGT de Montluçon ont été reçus au ministère du travail à Paris pour évoquer deux dossiers :

►La fermeture et licenciements chez Asteel Centre (bassin de Montluçon)

►le dossier d'Environnement Recycling (bassin de Montluçon).

A la suite de cette rencontre, la délégation qui a été reçu a fait le communiqué suivant :

La CGT Allier reçue au Ministère du travail
La CGT Allier reçue au Ministère du travail

Communiqué de presse des Union départementale et locale de la CGT Allier


Une délégation CGT de l’Allier au Ministère du Travail : Asteel Centre et Environnement Recycling comme sujet.

Une délégation de représentants de l’UD de l’Allier, de l’UL de Montluçon et du syndicat Asteel Centre ont été reçus le 21 janvier au Ministère du Travail.

L’entrevue avec un conseiller de Madame Myriam EL KHOMRI, Ministre du Travail a duré près de deux heures, ce qui a permis de développer longuement nos arguments sur deux dossiers : la fermeture et licenciements chez Asteel Centre et les conditions de travail chez Environnement Recycling.

Asteel Centre : Alors que l’entreprise est aujourd’hui fermée, Fadla Ben Moussa, Céline Rochet ont tenu à apporter des précisions sur les conditions de fermeture du site, ont réaffirmé qu’il n’y avait aucun motif économique aux licenciements, détaillé le PSE qu’elles jugent très nettement insuffisant. Analyse partagée par le conseiller, notamment sur la durée du congé de reclassement et le montant des indemnités de licenciement.

Le conseiller nous a assuré qu’il y aurait une intervention afin de savoir pourquoi il n’y a pas eu la mise en place d’une convention de revitalisation.

Nous lui avons aussi réaffirmé une des revendications de la CGT : à savoir qu’il est indispensable de mettre des conditions aux aides publiques qui sont données aux entreprises. L’exemple d’Asteel démontre bien, que contrairement à ce que réclame le MEDEF et que lui accorde le gouvernement, il n’y a pas dans ce pays plus de facilité du patronat pour licencier les salariés.

Environnement Recycling : Après avoir fait l’historique de ce dossier, nous avons expliqué qu’aujourd’hui encore, contrairement aux affirmations des employeurs, les choses ne sont pas réglées, que les salariés risquent encore leur santé au travail.

Nous avons expliqué que sur ce dossier qu’au cynisme des employeurs (nous maintenons !) s’ajoute l’immobilisme des services de l’Etat, en particulier la Direccte Auvergne qui se refuse toujours à nous rencontrer, malgré plusieurs demandes de RDV.

Le conseiller du Ministre nous a assuré d’intervenir sur ce dossier… A suivre…

Tag(s) : #Montluçon, #Le département

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :