Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La CGT organise une journée d'étude le 13 janvier à Montluçon qui a pour objectif de rappeler ce qu'est réellement le FN, d'où il vient et quel est en réalité sont véritable programme. Cette journée d'étude sera suivie par un débat le lendemain, 14 janvier à Moulins.

Cette initiative consacrée au FN était prévue de longues dates. Elle avait même été annoncée dès le 22 octobre à Montmarault, lors du Comité général de la CGT (voir ICI).

Ci-dessous le programme de ces deux journées transmis par l'Union départementale de la CGT Allier :

La CGT en comité général le 22 octobre 2015

La CGT en comité général le 22 octobre 2015

Communiqué de l'Union départementale de la CGT de l'Allier :

Parce que le FN n’est pas un parti comme les autres, la CGT n’a pas attendu, comme certains, le résultat du 1er tour des élections régionales pour le combattre.

Aujourd’hui, comme hier, il est de la responsabilité du syndicalisme de combattre la montée du FN et de l’extrême droite.

C’est le sens de la campagne que l’Union Départementale a lancé au printemps dernier : distributions de tracts, débat au comité général de l’UD, ont déjà alimenter cette campagne. Mais pour aller plus loin dans notre démarche, nous proposons une journée d’étude et un débat public. Ces deux initiatives ont pour but, à travers des débats, de forger des outils argumentaires pour combattre les discours d’extrême droite au sein des entreprises.

Le 13 janvier : journée d’étude départementale de 9 h à 16 h 30 à la Maison des cheminots, 2 rue Chantoiseau à Montluçon.

Au programme de cette journée :

- Historique du FN

- Les réponses économiques et sociales du FN à la lumière de la gestion dans les mairies.

- Le syndicalisme face à l’extrême droite : quelles réponses ?

Le 14 janvier : Débat public de 17 h 30 à 20 h 30, salle du Colisée à Moulins.

Au programme :

- Diffusion du film « Mains brunes sur la ville ».

- Débat.

Le FN est aux portes du pouvoir, il est de notre responsabilité, en tant que syndicalisme, d’apporter des arguments aux salariés de notre pays. Il est donc indispensable de participer à nos deux initiatives.

Laurent INDRUSIAK, Secrétaire Général

Tag(s) : #Le département

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :