Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le yin & le yang

De si loin que l’homme nourrit la bêtE et la bête nourrit l’homme, vous dira-t-on, c’est la nature. En êtes-vous sûr ?

Nos campagnes deviennent des paysages. Nous les habitons comme nous fréquentons désormais le monde : de manière parcellaire, désincarnée.

Sous nos fenêtres, par la vitre du train, depuis l’autoroute, nous voyons des taureaux, des vaches et des veaux dans les champs et nous aimons à penser qu’il y a, là-bas, quelque part encore, des paysans.

Photo Philippe Busser © tous droits réservés

Photo Philippe Busser © tous droits réservés

En parallèle, nous suivons avec passion ce débat vif autour du concept grandissant de « ferme-usine », sans réaliser qu’il nous détourne d’autres réalités : celle d’une agriculture dite « traditionnelle » prise dans les injonctions du marché. Or, l’ensemble fait partie du même monde. Et rien ne peut plus contribuer à le faire disparaître que notre naïveté à son sujet et la confortable ignorance que nous entretenons.

Face aux injonctions économiques célébrant des valeurs exclusivement marchandes, le métier d’éleveur se trouve dévoyé dans son essence, et, pour survivre, doit faire le jeu d’un système qui travaille déjà à le remplacer en le rendant si totalement absurde, obsolète, méprisable pour le consommateur comme pour l’éleveur que sa fin nous parait un soulagement.

Photo Philippe Busser © tous droits réservés

Photo Philippe Busser © tous droits réservés

Pourtant, se joue là, dans ces recoins, à l’origine du monde, le sens même de ce qui nous a fait humanité. Notre rapport au travail et aux bêtes comme un reflet de notre société. Ses dérives à l’image des nôtres. Nos pertes communes.

Anecdotique, direz-vous ? Essentiel. Point de départ d’une réflexion sur la société que nous fabriquons. La société qui nous fabrique

Le yin & le yang se veut un plaidoyer pour garder les pieds sur terre.

Rdv sur notre site internet pour en savoir plus et précommander le livre. Livraison à partir du 27/01/2016.

Nota : Texte de Catherine Thoyer, photos de Philippe Busser © tous droits réservés. Utilisation interdite sans autorisation.

Photo Philippe Busser © tous droits réservés

Photo Philippe Busser © tous droits réservés

Tag(s) : #Culture-loisirs

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :