Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour 5 milliards d’euros, ERDF nous doit plus que la lumière : la transparence !

Vous avez peut-être déjà entendu parler du compteur "intelligent" Linky ? Si ce n'est pas le cas, sachez tout de même que d'ici 2021, 35 millions de foyers français devraient en être équipés. Mais voilà, certaines associations dénoncent l'opacité qui règne autour de cette technologie qu'implique la transmission des données vers des centres de traitement.

Or, comme le dit Gérard Matichard, un citoyen engagé qui s'est largement impliqué dans ce dossier "Ces nouvelles technologies utilisant la technique des courants porteurs en ligne exposeront les occupants des habitations à des radiofréquences officiellement reconnues « potentiellement cancérigènes » par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer)".

Cet aspect du problème n'est pas mince, car elle renvoie à la problématique de la santé publique, et sur cette question, ERDF reste étrangement silencieux. En fait, le seul souci des responsables de cette entreprise semble se limiter à rassurer les usagers et éviter les vagues, au moins jusqu'à ce que les compteurs Linky soit installés, car il s'agit d'un énorme marché et ne doutons pas que les lobbies sont à l’œuvre.

Le second problème que soulèvent les associations d'usagers, porte sur l'utilisation et la commercialisation des données. En effet ERDF disposera d'informations très précises sur notre consommation en temps réel. Dans une deuxième contribution H Bocquet nous explique quelles en sont les conséquences.

Dans la dernière partie de ce dossier, vous trouverez également des documents, mais aussi des liens utiles, pour le cas où vous souhaiteriez approfondir la question. Merci à ce collectif citoyen, qui nous a transmis toutes des informations différentes de celles qui sont diffusées officiellement et qui tentent de nous faire croire (comme d'habitude) que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes...

Philippe Soulié

Pour 5 milliards d’euros, ERDF nous doit plus que la lumière : la transparence !

La loi de transition énergétique publiée le 18 août 2015 instaure le déploiement de 35 millions de nouveaux compteurs électriques, les Linky appelés aussi « compteurs intelligents ». Un nouveau compteur de gaz, dénommé Gazpar est également prévu. Les déclarations bienveillantes des industriels quant à l’innocuité de ces appareils sur la santé, l’absence de risques sanitaires, laissent le citoyen perplexe. Ces nouvelles technologies utilisant la technique des courants porteurs en ligne exposeront les occupants des habitations à des radiofréquences officiellement reconnues « potentiellement cancérigènes » par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer).

Le maillage de l’opération Linky nécessiterait aussi l’implantation de plus de 125 000 antennes relais sur le territoire, augmentant d’autant l’exposition de la population aux radiofréquences. Cette technologie sans précédent aurait du faire préalablement l’objet d’une évaluation : c’est justement l’objet de l’intervention de l’association PRIARTEM (Pour Rassembler, Informer et Agir sur les Risques liés aux Technologies Electro Magnétiques) auprès du Ministère de la santé. La supposée intelligence de ces appareils reposerait sur leur capacité à permettre à des « opérateurs d’effacement » à couper à distance nos appareils électriques ; cela sans compter l’aspect intrusif de la méthode…. et l’augmentation des factures.

Nombre de citoyens se posent des questions sur le déploiement des ces nouveaux compteurs ; une première réunion s’est tenue le 29 décembre à Agonges. Tout commence par l’information du public, ainsi les différents liens et documents ci-joints vous permettront d’en savoir un peu plus sur la face cachée de ce supposé « progrès ». Des actions à la fois collectives et individuelles sont lancées comme l’envoi de courriers refusant le remplacement de son compteur à ERDF.

Gérard Matichard

Pour 5 milliards d’euros, ERDF nous doit plus que la lumière : la transparence !

Une réunion informelle sur le déploiement des nouveaux compteurs Linky a eu lieu le mardi 29 décembre 2015 à 14 H30 dans une salle municipale d' Agonges (03).

Nous nous proposions d' échanger des informations. 32 personnes sensibilisées ou en recherches de précisions sur les controverses Linky étaient présentes. Un discernement serait nécessaire pour démêler le vrai des infos catastrophistes diffusées un peu partout. Quelles sont les alternatives possibles? Différentes actions à mener ont été exprimées à l'issue de la réunio- Programmation d'une prochaine rencontre

- Intérêt d'un débat public

- Manifestations publiques

- Lettre individuelle de refus (modèle publié sur les sites de Priartem, Robin des toits,...)

- Mesures de champs électriques à effectuer dans les logements équipés du Linky.

Voici le compte rendu de cette réunion

Pour 5 milliards d’euros, ERDF nous doit plus que la lumière : la transparence !

Compte rendu de la réunion citoyenne à propos des compteurs Linky :

Le Mardi 29 décembre 2015, une trentaine de citoyens se sont réunis à Agonges pour débattre de la pertinence du déploiement des compteurs « LINKY ».

Les premiers compteurs ont été posés à Moulins fin 2015. ERdF semble activer le processus d’installation de ces compteurs afin de parer à l’éventualité d’une fronde anti-compteurs. A priori, n’étant pas propriétaire de son compteur d’électricité, l’utilisateur final n’a pas la possibilité de refuser l’installation d’un nouveau compteur. Toutefois, une loi prévoyant des contraventions en cas de refus a été retoquée par nos législateurs.

Le compteur "Linky"
Le compteur "Linky"

Cette installation est « gratuite », mais son coût se répercutera sur nos factures d’électricité. Les réseaux de distribution de l’électricité appartiennent aux collectivités (c’est-à-dire à nous grâce aux taxes et impôts divers que nous payons). Il semblerait que les compteurs soient la propriété des communes (info à vérifier). Certaines communes ont décidé de réagir en refusant « LINKY » sur leur territoire (question sur la légalité de ces arrêtés). Pire, les installations électriques de la plupart de nos habitations ne sont pas blindées et ne sont donc pas aptes à protéger les habitants des radiofréquences CPL nécessaires au fonctionnement de « LINKY ». Ces radiofréquences génèrent des ondes électromagnétiques qui peuvent s’avérer toxiques, notamment pour les personnes électro-sensibles. La capacité de résistance aux champs magnétiques plus connues sous le terme d’électro-sensibilité est différente d’un individu à l’autre. Or l’accumulation actuelle de toutes ces ondes (Wifi, G3/G4, micro-onde, etc.) peut atteindre voire dépasser le seuil de résistance d’une personne qui ne présentait auparavant aucun symptôme. Chez nos voisins, « LINKY » n’est pas systématiquement imposé à la population. En Allemagne, il n’est imposé qu’à partir d’une consommation annuelle de 6000Kw/h. Aux Pays-Bas, l’utilisateur est libre d’accepter ou non son installation. Idem chez nos amis Grands-Bretons.

Devant l’urgence de la situation, pour refuser l’installation d’un compteur « LINKY » chez soi, il est nécessaire de réagir individuellement en envoyant une lettre de refus à ERdF sous pli recommandé avec accusé de réception et, pour info, copie au maire de la commune (voir modèles de lettre-type dans les liens proposés). Mais la recherche d’une réponse collective permettrait d’être plus efficace.

H Bocquet

Pour 5 milliards d’euros, ERDF nous doit plus que la lumière : la transparence !
Petit exposé sur les raisons cachées de l'implantation des compteurs Linky

Petit exposé sur les raisons cachées de l'implantation des compteurs Linky

Pour 5 milliards d’euros, ERDF nous doit plus que la lumière : la transparence !
Les avantages annoncés

Les avantages annoncés

Pour 5 milliards d’euros, ERDF nous doit plus que la lumière : la transparence !
Délibéré de la municipalité de Varennes-Sur-Seine

Délibéré de la municipalité de Varennes-Sur-Seine

Pour 5 milliards d’euros, ERDF nous doit plus que la lumière : la transparence !
Article paru dans "Alternative économique"

Article paru dans "Alternative économique"

Pour 5 milliards d’euros, ERDF nous doit plus que la lumière : la transparence !
Tag(s) : #Dossiers, #Moulins

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :